article(s) dans votre panier VOIR

Tuto DaVinci Resolve | Keyframe : Animation seule

  • Vidéo 53 sur 57
  • 5h57 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Keyframe : Animation seule
00:00 / 06:40
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Donc nous avons vu les limites du TRACKING ici dans cet exemple précis et nous allons maintenant passer pour essayer d’obtenir le même résultat, mais en animation, c’est-à-dire ici en Keyframes. Je vais donc étendre ma fenêtre Keyframes et observer différentes choses. La première c’est que dans cette fenêtre Keyframe nous avons effectivement le nom dunode qui peut être... la correction peut-être activée ou pas. À l’intérieur nous avons toute une série de paramètres qui sont les color correction, le qualifieur, les power Windows, la Linear, la CIRCLE, polygone, powerCurve, nous avons aussi d’autres paramètres que nous étudierons un peu plus tard. Nous allons commencer donc sur ce node numéro un à nous intéresser à la power Windows, la CIRCLE power window que nous allons poser ici donc c’est avec elle que nous allons travailler. Et pour travailler avec elle, j’ai plusieurs solutions. Je pourrais poser par un clic droit et lui dire d’ajouter des points de Keyframe soit statique soit dynamique, soit une fois que les points sont créés, vous voyez qu’on a accès à pas mal de paramètres. Mais pour le moment on va poser un point. Dynamique c'est-à-dire qu’on va lui dire eh bien ce point-là une fois posé, j’en voudrais également un autre ici et il va me faire automatiquement la transition entre les deux endroits. Alors, pourquoi est-ce qu’il suit ? Pour le moment, il suit parce que la piste de track est toujours activée. Dans le cas présent, on va plutôt essayer d’entièrement animer à partir des Keyframes plutôt que de suivre la piste enregistrée en track qui nous a posé des problèmes. Je vais donc revenir à la première image, placer la forme. Et pour simplifier les opérations, je vais passer en mode automatique ici. Ce qui veut dire qu’à chaque fois que je vais changer un paramètre de la forme, il va me créer un point clé et faire l'interpolation entre les deux. Donc ici je vais lui dire que je veux être là. Je pourrais à chaque point clé changer les paramètres de soft, les paramètres de forme. Vous voyez qu'il s'anime ici. Je pourrais me dire qu’en fait, ici je voudrais toujours que la forme soit là, mais peut être plus petite et un peu moins large un peu moins soft et vous voyez que du coup il a suivi les modifications que je lui ai demandé. A partir d'ici je pourrais de nouveau le placer comme cela et aller par exemple jusque-là et lui dire de venir ici dans une forme plus petite et voyez qu'au fur et à mesure ici dans les Keyframes se construisent les points clés avec les interpolations. Alorsen général, quand on va faire une animation propre, eh bien on procède un tout petit peu différemment. Là je vais aller sélectionner un point, les défaire, sélectionner un point et les défaire, ou tout simplement par la commande Reset All Grades and Nodes qui est ici "pomme+home", recommencer le travail depuis le début. Je vais donc placer une forme. Je suis à ma première image, j'ai bien adapté à ce que je veux ici, je vais faire attention d'être cocher en Dynamique et puis je vais venir directement à la dernière image et dire eh bien là le photographe est sorti et donc probablement que la forme est quelque part par ici. Vous voyez que nous avons créé en fait une dynamique sur l'ensemble qui n'est pas encore adapté à ce que nous cherchons, mais nous avons déjà l'interpolation entre la première image et la dernière. Je vais donc aller immédiatement à cette partie-là où je vois que j'aurais souhaité qu'il suive jusque-là, ce qui fait que maintenant on est pas mal ; ici dans ce mouvement-là il y a eu un léger panneau plus un tilt. Ici il faut qu'il soit déjà là, peut-être un peu incliné, un tout petit peu plus petit. Alors, ici on a un léger travling contrarier. On va tout de suite le caler dans le rythme en amenant là. Maintenant qu'il revient on va bien observer là où il est, on va dire, le plus revenu. Et ici, il est déjà sorti ce qui fait que maintenant il va tout le temps rester à l'extérieur et on va voir calée la forme avec le mouvement. Alors une chose importante quand on est passé en mode automatique comme ça, c'est qu'une fois que vous avez fait vos corrections, pour éviter de ré-inclure d'autres points par erreur, pensez à immédiatement verrouiller ça de telle façon à ce que vous ne puissiez plus par erreur bouger la forme. Vous voyez que je ne peux pas la bouger. Si en revanche j'avais laissé tout en automatique, si à un moment donné j'avais fait ça, immédiatement, j'aurais créé un point qui n’était peut-être pas souhaitable dans mon animation. Donc une fois que vous avez fini, pensez bien à verrouiller.