article(s) dans votre panier VOIR

Théorie de la synthèse additive et soustractive dans ce cours photo - apprendre la photo studio

  • Vidéo 2 sur 35
  • 1h58 de formation
  • 35 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Théorie de la synthèse additive et soustractive
00:00 / 02:06
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Au cours de cette formation photographe, l’auteur explique le principe de la synthèse trichrome additive et soustractive et les couleurs primaires correspondant à chacune de ces synthèses. Lorsque cous regardez un arc en ciel vous comprenez que la lumière solaire qui parait blanche est en réalité constituée de plusieurs couleurs. Chacune correspond à une longueur d’onde. La synthèse additive de la lumière blanche est en fait la combinaison des lumières bleu, rouge et verte. Lorsque ces couleurs se mélangent, elles produisent des couleurs secondaires (Vert+rouge=jaune, bleu+vert=cyan, bleu+rouge=magenta). Les pigments, eux, n’utilisent pas le principe de la synthèse additive mais celui de la synthèse soustractive ; C'est-à-dire que le cyan, magenta et jaune mélangés donnent du noir. Un pigment magenta reflète du magenta mais absorbe le cyan et le jaune. Un pigment jaune reflète le jaune mais absorbe le cyan et le magenta. Quant au pigment cyan, il reflète le cyan et absorbe le magenta et le jaune. Vous constatez alors à travers ce cours photo, que les couleurs secondaires de la synthèse additive donnent les couleurs primaires de la synthèse soustractive. En conclusion, il existe deux types de couleurs primaires ; Les couleurs primaires pour la synthèse additive (rouge, vert, bleu), et les couleurs primaires pour la synthèse soustractive (jaune, magenta, cyan). Pour la suite de la formation photographe, le travail porte sur la lumière additive puis sur le mode CMJN et sur l’utilisation des lumières rouge, verte et bleu séparément pour voir si le résultat est blanc comme en théorie.