article(s) dans votre panier VOIR

Notion de contraste simultané en photographie - apprendre la photo studio

  • Vidéo 20 sur 35
  • 1h58 de formation
  • 35 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Notion de contraste simultané
00:00 / 01:43
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce nouveau cours de photographie, l’auteur aborde la notion de contraste simultané. Vous apprenez l’intérêt de teinter les ombres pour jouer avec les contrastes et vous apprenez ce qu’est un contraste simultané. Vous allez comprendre éventuellement pourquoi les couleurs froides paraissent plus sombres que les lumières chaudes.
L’œil humain n’est pas un très bon analyseur mais c’est par contre un très bon comparateur. En effet, si vous placez une couleur de manière isolée. L’œil a du mal à déterminer de quelle couleur s’agit-il. Mais si vous placez deux couleurs côte à côte, l’œil peut saisir presque la moindre nuance. De plus, la couleur qui est proche d’une autre couleur, va avoir une influence sur la manière dont vous voyez celle-ci. C’est le contraste simultané. Plus concrètement, vous n’apercevez pas de la même manière la luminosité d’un carré gris s’il est placé sur un fond clair ou un fond sombre. De la même manière, des carrés gris placés sur des fonds colorés donnent une sensation de couleur. De plus, l’œil n’a pas la même perception de toutes les couleurs. Par exemple, un bleu parait toujours plus sombre qu’un jaune même si les deux envoient la même quantité de lumière, c'est-à-dire qu’ils ont la même luminance. Ainsi en refroidissant les ombres, vous obtenez un effet de contraste supplémentaire et l’image parait plus contrastée qu’elle ne l’est en réalité, alors qu’en fait on conserve les détails dans toutes les parties de l’image. Une petite expérience consiste à prendre une image contrastée et la passer en noir et blanc, vous allez apercevoir qu’elle apparait moins contrastée qu’en couleurs.