article(s) dans votre panier VOIR

Post production photo : Les couleurs « non-imprimables » - apprendre la photo studio

  • Vidéo 34 sur 35
  • 1h58 de formation
  • 35 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les couleurs « non-imprimables »
00:00 / 05:54
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Le cours de photographie continue avec un cas particulier du CMJN qui est celui des couleurs non-imprimables. L’idée est de modifier les couleurs pour qu’elles deviennent toutes imprimables.
En effet, un système d’impression est beaucoup plus limité qu’un écran, notamment parce qu’il dépend de la chimie des pigments et des colorants, mais aussi de la technique utilisée et éventuellement du support sur lequel ces pigments et colorants vont s’appliquer. Au total, un système d’impression peut imprimer moins de couleurs qu’en mode RVB. On dit que le Gamut est plus restreint. Les couleurs inexistantes en impression sont donc dites non-imprimables. Il est donc important de savoir lors d’un tirage, quelles couleurs ne vont pas être imprimées. Ceci est d’autant plus vrai pour les couleurs très saturées. Pour ce faire, il faut se servir d’une fonction sur Photoshop dite « couleurs non imprimables » présente dans le menu affichage. Pour que les couleurs non-imprimables deviennent imprimables, vous pouvez jouer sur la teinte/saturation ou bien attribuer à l’image un profil qui correspond à la fois à l’image et au système d’impression. IL est aussi possible d’utiliser une conversion en profil. Au total, il faut retenir que toutes les couleurs ne peuvent pas être capturées, que toutes celles capturées ne peuvent pas être affichées et que toutes celles affichées ne peuvent pas être imprimées. Vous devez aussi saisir que si vous convertissez une image du RVB au CMJN, vous avez plus de manœuvre si vous partez du 16 bits.