article(s) dans votre panier VOIR

Les bonnes associations de typographies

  • Vidéo 26 sur 37
  • 2h44 de formation
  • 37 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les associations de caractères qui fonctionnent
00:00 / 02:54
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Variantes d’un même caractère:


Le contraste généré par l’utilisation de variantes d’une même police de caractère est parfaitement assimilé par le regard, et permet une hiérarchisation sans risque des éléments textuels d’une mise en page : libre à vous de juxtaposer dans une composition une typographie en romain, gras, compressé, étendu, italique… (Exemple : Univers)


Caractère sans empattement et caractère avec empattements:


Le contraste entre deux typographies est l’élément clé pour que leur cohabitation sur une mise en page se fasse sans heurts, pour que l’une ne marche pas sur les plates-bandes de l’autre. Plus les typographies seront différentes l’une de l’autre, mieux sera le résultat : le mélange empattements / linéale est donc approprié (Exemple : Futura & Baskerville).


Caractère classique et caractère contemporain:


Autre exemple de contraste réussi, surtout si la forme et la graisse sont à l’opposé dans les deux caractères (Exemple : Minimum et Plantin).