article(s) dans votre panier VOIR

Créer la mise en page d'un imprimé de qualité

  • Vidéo 29 sur 37
  • 2h44 de formation
  • 37 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La mise en page d'un imprimé de qualité
00:00 / 02:58
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

En ce qui concerne un imprimé de qualité, la chose qui va changer est que l'on va mettre plus d'espace entre le bord de la page et le bloc de texte et donc que les marges vont augmenter. Ce procédé date depuis très longtemps, c'est-à-dire depuis le début de la publicité. À cette époque et encore maintenant d'ailleurs, un annonceur ou une marque achetés un espace disponible au sein d'une page pour pouvoir faire sa publicité et cet espace disponible était très petit, car il coûtait très cher. Les annonceurs avaient tendance à vouloir caser beaucoup de choses dans un espace très réduit ce qui donnait une impression de « bouillie visuelle ». C'est pourquoi lorsqu'une marque achète une moitié de page pour y placer seulement trois mots, l'œil humain y est naturellement attirer. Toute cette espace vide qu'il a les moyens de se payer donne une idée réelle de luxe. Dans le cas d'un imprimé de luxe, plus il y a d'espaces vides, plus on a l'impression, la sensation, d'être en face d'un travail de qualité qui sans aucun doute coûté très cher. Reprenons l'exemple d'un livre faisant 120mm de largeur pour 180mm de hauteur, la largeur du texte sera généralement équivalente au 2/3 de celle de la page, soit 80mm. La quantité de blanc à repartir sur la largeur de la page va donc être de 120mm moins 80mm, soit 40mm. Il suffit ensuite de diviser la surface de blanc obtenu par 10 pour en obtenir le dixième. La répartition des blancs de fait ensuite de manière très simple : la tête 5/10 soit 20mm, le pied 7/10 soit 28mm, petit fond 4/10 soit 16mm et grand fond 6/10 soit 24mm.