article(s) dans votre panier VOIR

Visualiser une maquette 3D

  • Vidéo 61 sur 62
  • 1h24 de formation
  • 62 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Visualiser une maquette 3D
00:00 / 01:20
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Avec ce cours vidéo au sujet de la stratégie BIM, le formateur vous apprend à visualiser une maquette 3D. L’objectif de cette formation est de savoir comment visualiser une maquette doté d’un format interopérable. Pour commencer, il existe des logiciels spécifiques qui sont conçus pour ces maquettes. Il s’agit des logiciels nommés Viewer. Il y a beaucoup de plateformes collaboratives qui intègrent ces logiciels de visionnage 3D par défaut. De ce fait, il est plus facile pour les utilisateurs de ces plateformes de lire les fichiers IFC. L’idée est de permettre à tous les acteurs du projet d’avoir les solutions de revues de projet gratuitement. Pour cela, il suffit de partager le même Viewer pour toutes les revues. De ce fait, tous les acteurs disposent d’un même outil de lecture. Cela permet d’avoir le même système d’affichage et d’interprétation des maquettes numériques diffusées. L’avantage est donc de faciliter le contrôle de la conformité des modèles. Il est à noter que le logiciel de visionnage est défini au préalable. A part cela, tous les membres de l’équipe ont la possibilité de vérifier le bon déroulement des imports et exports en IFC. Pour continuer, ces logiciels vous aident à annoter la maquette numérique en utilisant le BCF. Cela se fait au moment des revues de projet individuelles et collectives. Dans ce sens, vous faites en sorte de repérer les éventuels dysfonctionnements. Cela peut être des non-conformités techniques ou même des demandes de modifications. En plus de cela, vous avez la possibilité d’insérer des commentaires au sein des fichiers de la maquette numérique. Ces derniers se présentent sous forme de post-it et concernent une personne ou un objet en particulier. En réalité, c’est le BCF qui vous sert de fichiers de commentaire. Pour conclure, le logiciel permettant de visualiser une maquette vous donne plusieurs possibilités d’actions.