article(s) dans votre panier VOIR

Le Bim dans le contrat de construction

  • Vidéo 27 sur 62
  • 1h24 de formation
  • 62 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le Bim dans le contrat de construction
00:00 / 01:47
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation sur la stratégie BIM, l’expert vous développe le BIM dans le contrat de construction. L’objectif est de définir le rôle de chaque partie prenante. Malgré l’évolution des outils informatiques disponibles, cela ne change en rien le cadre contractuel d’un projet. A l’exception du contrat du projet, un contrat complémentaire doit être créé pour définir le rôle de chacun dans le projet. Les exigences de modélisation des ouvrages et des données d’un maître d’ouvrage représentent un type de contrat. Par rapport à cela, toutes les parties prenantes liées au projet doivent étudier les possibilités dans la réalisation de cette modélisation. Avec ces possibilités viennent les responsabilités de chacun dans le projet. Toutes ces décisions sont traduites dans des documents et viennent alors réguler les démarches en BIM. Le maître d’ouvrage a alors pour rôle de formaliser l’ensemble des démarches du projet en BIM. Il a également la responsabilité de contrôler que les moyens affectés au projet ainsi que les livrables sont conformes aux objectifs fixés. Il est à noter que les besoins doivent aussi être pris en compte dans cette analyse des moyens. Ces démarches de projet en BIM sont liées à la forme contractuelle du marché choisi par le maître d’ouvrage. A titre d’exemple, vous avez les missions séparées. Il s’agit de la séparation de la conception et de la construction. Il y a également les marchés partiellement intégrés qui implique la conception jusqu’à la réalisation. Dans le cas des marchés intégrés, vous avez la conception, la réalisation, l’exploitation ainsi que la maintenance. Le maître d’ouvrage a donc le choix entre ces différents types de marchés. Lorsque le marché est choisi, chaque intervenant qui y participe est automatiquement intégré à chaque phase du projet. Si les démarches conception réalisation exploitation maintenance sont englobées dès le départ, les intervenants coopèrent sous la responsabilité d’un seul mandataire. Dans le cas contraire, les mandataires des différentes phases risquent d’omettre la transmission d’une information importante. En conclusion, la continuité d’un projet avec un unique mandataire est nécessaire afin de connaître les responsabilités de chaque intervenant.