article(s) dans votre panier VOIR

Fabriquer un référentiel technique

  • Vidéo 26 sur 62
  • 1h24 de formation
  • 62 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Fabriquer un référentiel technique
00:00 / 01:25
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Avec ce tutoriel pour bâtir une stratégie BIM, l’expert vous explique comment fabriquer un référentiel technique. Le but de ce cours est de valoriser les données modélisées. Cette cinquième étape de la stratégie en BIM concerne les entreprises de travaux et les futurs exploitants. En notant que la valorisation des données modélisées est importante pour l’exploitation ainsi que la maintenance de l’ouvrage. La garantie de ces données livrées aux futurs exploitants est de mise. Il s’agit des informations depuis la création de la maquette numérique d’exécution jusqu’à la réalisation finale de l’ouvrage. Par la suite, l’essentiel est de maintenir le bon état de l’ouvrage dans le temps. Pour un minimum de maintien de l’ouvrage, il est nécessaire de développer de nouveaux services de suivi et de maintenance de données. Par rapport à ces nouveaux services, les gestionnaires de réseaux ou même les start-ups peuvent vous aider. L’idée est de conserver les informations importantes dans un environnement sécurisé. Suite à l’achat de telles services, vous disposez d’informations à jour et sures. A titre d’information, les volumes de données peuvent devenir conséquents. En effet, ces données exploitées à l’échelle d’un vaste territoire engendrent plus de maintenance. Ces données impliquent de nouveaux processus de traitement. Avec ces nouveaux traitements, des équipements informatiques ayant de grosses capacités sont aussi nécessaires. En plus, vous avez besoin de logiciels capables d’apporter de la valeur ajoutée. L’ensemble de ces trois besoins est nommé Big data. Par définition, le Big data se traduit par l’analyse de l’ensemble des données modélisées statiques. Par la suite, les informations contenues dans le Big data peuvent encore être enrichies. A titre d’illustration, vous pouvez obtenir une analyse du trafic routier, des équipements assurant le flux d’énergie et bien d’autres encore. En conclusion, le référentiel technique sert à maintenir voire à faire évoluer l’ouvrage que vous avez conçu.