article(s) dans votre panier VOIR

Communication entre le superviseur et le chef opérateur

  • Vidéo 4 sur 30
  • 3h57 de formation
  • 30 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Communication entre le superviseur et le chef opérateur
00:00 / 02:09
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo en ligne avec l’Atelier VFX, le formateur expert vous explique la communication entre le superviseur et le chef opérateur. L’objectif est d’avoir un trac précis et un rendu photoréaliste. Il est à noter que l’effet spéciaux a une valeur importante pour le chef opérateur et le superviseur. Concernant le chef opérateur, il doit veiller à ce que le superviseur possède toutes les informations de parallaxe nécessaires. Ces informations concernent la distance, la trajectoire, l’angle et le mouvement de la caméra. En complément de cela s’ajoutent la rotation de la caméra et le moment où le focal va changer. Cependant, l’équipe 3D qui est en charge du shoot doit avoir la connaissance sur tous les réglages concernant la caméra utilisée. Cela va permettre à l’équipe d’avoir la possibilité d’installer ces réglages dans le logiciel afin d’obtenir un résultat homogène. Par ailleurs, concernant le modèle 3D, il est important d’effectuer une mise au point utile pour la capture. Mis à part cela, vous devez prendre en compte le Metadata qui regroupe plusieurs informations indispensables à la capture. Il s’agit des ISO, f-number et le shooter angle. Vous avez la possibilité de récupérer ces informations une fois que le RAW soit terminé. En faisant cela, vous pouvez obtenir un résultat adéquat au niveau du trac en plus d’un rendu photoréaliste. Pour ce qui est de l’emplacement du caméraman, vous devez avoir la mesure nécessaire et effectuer un marquage au sol dans le cas où le sujet n’est pas disponible au moment du tournage. Cette action va permettre au caméraman de connaître son emplacement au moment du tournage. Autre facteur important que vous devez avoir c’est le tracker. Cet outil sert à déterminer les axes. Pour conclure, cette formation en ligne vous montre ce qu’il faut faire pour réaliser un tournage.