article(s) dans votre panier VOIR

Tuto After Effects | Choisir sa fréquence de son

  • Vidéo 3 sur 8
  • 43:15 de formation
  • 8 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Choisir sa fréquence de son
00:00 / 04:09
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
9,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Alors, nous allons maintenant pouvoir travailler sur les ranges et donc sur les sélections. Petite précision sur Sound Keys et After Effect en général, After Effect n’aime pas la compression, donc utilisez plutôt des fichiers WAV plutôt que des fichiers MP3. Si vous avez un MP3 vous convertissez en WAV et vous mettez ensuite dans After Effect en WAV. On va commencer à travailler sur nos sélections avec les ranges. Alors là, je suis en intégrale, et j’ai des soucis pour voir mes lignes. Donc, ça arrive avec Sound Keys lorsque vous êtes en résolution intégrale, la résolution est trop haute pour voir vos lignes correctement. Alors, vous êtes obligé de zoomer. Moi ce que je fais en général, je me mets en quart ou en demi ou en tiers comme ça, on voit bien toutes les lignes et on peut travailler facilement sur ses sons dans la mesure ou on voit bien qu’il y a aucun risque, ce qui n’est pas forcément le cas lorsqu’on est en intégrale, il y a une partie qui disparait. Vous pouvez vous mettre entière en en quart si vous le voulez. Les Ranges vont nous permettre de sélectionner des parties de son, aussi bien en fonction de sonorité, c'est-à-dire plus ou moins grave, plus ou moins aiguë, mais aussi en fonction de leur hauteur de son. Le premier type Average of range va nous permettre de faire une sélection en faisant une moyenne. On va dessiner un rectangle et dans ce rectangle, nous allons avoir une superficie qui été calculé et After Effect va calculer quel pourcentage de cette superficie est occupée par l’histogramme et affichera dans output cette superficie transformée en l’Output. Plus la superficie du rectangle occupé par l’histogramme est importante, plus l’output sera gros et donc, plus l’animation sera puissante. Si par exemple j’ai l’animation de lampe qui s’allume, si ma superficie occupée par l’histogramme est importante, mon output va être haut et donc ma lampe va s’allumer de façon très intense. Ça, c’est la première façon de sélectionner des sons, on utilise l’Average of range et on va calculer un rectangle qui va nous permettre de sélectionner à la fois des valeurs de son, mais aussi des hauteurs de son. Avec un système de superficie. La deuxième possibilité c’est le Pick of range, alors lui, il va travailler différemment, il ne va plus calculer de superficie, il va simplement voir au niveau de ce qui rentre dans la zone de sélection dans l’histogramme quelle est la valeur la plus haute. Et c’est la valeur la plus haute qu’il va conserver. Par exemple, si je passe ici, nous avons la valeur la plus haute qui est ici et c’est cette valeur qu’il va peut-être garder pour l’output. Il ne considère qu’en dessous nous avons plein d’autres valeurs. Parce qu’elles sont plus petites, il va uniquement garder la valeur la plus haute, c'est-à-dire le pique, le Pick of Range. La troisième option de Off On Trigger, lui va fonctionner différemment, donc vous voyez que déjà on perd le rectangle, nous n’avons plus qu’une barre et cette barre va fonctionner qu’en hauteur, c'est-à-dire, c’est allumé ou c’est éteint. À partir du moment où une des barres de l’histogramme va atteindre ma barre, il va mettre l’Output au maximum. À partir du moment où il n’y a plus rien au-dessus de cette barre, l’Output est au minimum quelque soit la hauteur du son. Donc, ça fonctionne vraiment comme une hauteur. Quand une barre d’histogramme atteint la barre, on est automatiquement à 100%. Dès qu’il n’y a plus rien qui atteint la barre, on repasse directement à 0, c’est zéro ou c’est un.