article(s) dans votre panier VOIR

Tuto After Effects | Améliorer le résultat grâce au fallof

  • Vidéo 4 sur 8
  • 43:15 de formation
  • 8 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Améliorer le résultat grâce au fallof
00:00 / 05:01
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
9,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Alors, je vais donc faire une sélection en Average of range et je vais venir sélectionner des basses, des infrabasses. Je vais augmenter un peu mes infrabasses, voilà et je vais modifier cette zone de sélection, regarder ce que ça donne. Là je suis un peu près bien équilibré, c’est un peu près ce que je voulais. Maintenant nous allons nous intéresser au Fallof. Alors, le Fallof, c’est très important, ça va représenter la façon dont l’effet va retomber une fois que le pic a été atteint. Alors, il y a quatre modes, je vais les décrire un par un, donc, l’instant c’est qu’il ne se passe rien, c'est-à-dire une fois que l’output est atteint, l’effet retombe aussitôt, il n’y a pas de Fallof ça ne retombe pas en dégradé ça retombe directement. Deuxième mode, c’est le liner, donc ça va retomber de façon linéaire. En utilisant le Fallof Time, donc d’une demi-seconde, donc je vais vous montrer comment est ce que ça donne visuellement, ça va peut-être plus facile à comprendre. Voyez ici le un est en surbrillance, m’indiquant donc que j’ai une sélection dans le Range 1. Je fais Play et nous allons voir maintenant ce que ça donne au niveau du Time Line. Donc, je vais dans range 1 et voyez ici j’ai une multitude de rangées de points clés par Frame, donc je suis à 25 images par secondes, donc j’ai ici 25 points clés par secondes. On va afficher ces points clés sous forme de courbe, plutôt que sous forme de points clés, c’est plut claire, je vais ici dans mon histogramme. Il y a un graphique et on va pouvoir commencer à voir l’impact du Fallof. Prenons par exemple cette petite partie ici, j’atteins mon pic, mon output, ici je vois maximum, et ensuite en une demi-seconde, l’effet va redescendre tranquillement d’une façon linéaire. Voyez la courbe est linéaire, ça dure une demi-seconde. Et en redescend de façon linéaire. C’est le premier mode. Le deuxième mode, c’est l’exponential. Je vais relancer mon effet, je ressors de l’histogramme, je vais re-rentrer dedans pour que ça se mette à jour, là, voyez la différence, cette fois-ci, on est sur une courbe qui n’est plus linéaire, mais qui est exponentielle. Voyez que la courbe ne tombe pas de la même façon. Tout à l’heure, elle tombait droite, maintenant elle retombe en courbe et toujours sur une demi-seconde. Évidemment, je pourrais le changer, je vais vous montrer, je vais passer à 0.25, vous allez voir à quoi sert le Fallof Time. Je ressors, je remets à Play, et je reviens. Voyez que maintenant ma courbe redescend aussi d’une façon exponentielle toujours, mais sur une durée beaucoup plus courte d’une demi-seconde, alors que tout à l’heure, ma courbe allait jusqu’ici et redescendait de façon exponentielle sur une demi-seconde. Maintenant elle redescend sur un quart de seconde. Ici on va mettre 0.75, et je vais vous montrer le quatrième mode qui est l’intégrale. Je remets systématiquement Play à chaque fois. Voyez, là on a quelque chose de différent, ma courbe ne redescend pas, ça s’accumule, c’est en escalier. Ici, par exemple, j’ai un moment où j’ai un pique, et là, voyez, ça fait monter mes valeurs et ensuite on ne redescend pas. Le minimum de la nouvelle valeur et le maximum de l’ancienne valeur. Donc on a quelque chose sous forme d’escalier. Alors ça, par exemple on va l’utiliser si on veut une boule avance au fur à mesure qu’il y a des beats de batterie. On aura une boule qui est par exemple ici, on va avoir un pique de batterie, la boule va avancer d’un centimètre. Elle va rester à cet endroit là, donc elle ne va pas revenir en arrière, et au prochain beat, elle va rester immobile, et au prochain beat de batterie, elle va réavancer de quelques centimètres. On l’utilisera dans les exercices. Alors pour l’instant, je vais mettre simplement en linéaire, je remets à Play, je vais quand même vérifier mon output. Voilà. Ça redescend de façon linéaire, très bien, je vais utiliser ça et on va simplement rattacher ça à une animation, une simple animation de Skyle. On fera ça à la prochaine vidéo.