article(s) dans votre panier VOIR

Destruction aléatoire avec Max For Live - Elephorm

  • Vidéo 46 sur 50
  • 6h17 de formation
  • 50 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Destruction aléatoire
00:00 / 04:37
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
55,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours en ligne, le formateur Xavier Collet vous explique la destruction aléatoire dans le logiciel Max For Live. L’objectif de ce cours est de savoir moduler aléatoirement avec une seule périphérique Max For Live. Pour y parvenir, il faut tout d’abord choisir une piste, une piste rythmique de préférence. Sur cette piste, vous devez placer plusieurs effets tels que l’effet redux, le saturator, le ping pong delay et le limiteur par sécurité. Avec un seul device Max For Live, vous modulez de manière aléatoire chaque pulsation des paramètres. Pour rendre aléatoires certains nombres de paramètres, vous utilisez Device Randomizer. Vu qu’il faut moduler sur chaque pulsation, la Random Frequency doit être donc en mode Synchroniser. Vous avez la possibilité d’ajouter des Smoothing afin de lisser le changement de valeur. Les paramètres Downsample doivent être entre 0 et 100. Quant à la valeur du Bit réduction de redux, sa valeur doit être entre 6 et 16. Vous devez également moduler le Dry/Wet entre 0 et 100% et le Drive de saturator entre 0 et 10dB. Il vous suffit maintenant de grouper les différents effets à automatiser dans un stockage de votre choix. Par la suite, vous affectez aux paramètres précédents des macros c’est-à-dire par rapport aux valeurs prises pour Downsample, Bit réduction, Dry/Wet et Saturator. A partir de l’option Macro, vous pouvez modifier les valeurs minimales et maximales. Pour conclure, vous savez maintenant comment réaliser une destruction aléatoire.