article(s) dans votre panier VOIR

L'eye-tracking pour savoir ce que lisent les internautes et bâtir sa stratégie de marketing digital

  • Vidéo 8 sur 51
  • 3h57 de formation
  • 51 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Lecture en ligne
00:00 / 02:01
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation en ligne à propos du marketing digital pour les managers, l’auteur Sandrine Touzé vous explique la lecture en ligne de l’internaute. L’objectif de cette formation est de savoir les modes de lecture de l’internaute sur son écran. Pour y parvenir, vous devez vous baser sur la technique d’oculométrie ou de l’eye-tracking. Cette méthode consiste à définir la zone la plus regardée sur l’écran de l’internaute. Il faut savoir que l’internaute effectue des recherches avant d’accéder à une page. En premier, il passe sur le moteur de recherche et saisit ensuite le mot-clé. Le moteur affiche les résultats en adéquation avec le mot-clé. Pour cela, vous remarquez que l’internaute n’ouvre et ne regarde que les trois premiers résultats. En effectuant la technique de l’eye-tracking dans la page web, vous apercevez que les internautes sont attirés par la première phrase d’accroche, les intertitres ainsi que les vidéos. Dans votre page web, vous devez avoir en premier un titre éditorial. Vous mettez ensuite la phrase d’accroche ou le chapô. Vous trouvez également quelques intertitres qui séparent les paragraphes. Dans la partie droite de la page, vous avez des visuels, des liens contextuels ainsi qu’un call to action. Pour conclure, votre page web doit s’adapter au mode de lecture de l’internaute.