article(s) dans votre panier VOIR

Les règles de découpage en storyboard

  • Vidéo 21 sur 27
  • 1h52 de formation
  • 27 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les règles de découpage en storyboard
00:00 / 06:07
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

L’objectif dans une séquence est de représenter une situation dans un espace cohérent. Il y a pour cela quelques règles à suivre. Prenons un exemple simple : un plan au sol, avant de faire les dessins. Nous avons un personage assit à un bar, il discute avec le barman. Nous allons utiliser plusieurs règles qui vont nous permettre de créer un espace cohérent pour le spectateur.
Le storyboarder crée une ligne virtuelle (qui ne fait donc pas partie du dessin). Celle-ci passe par les 2 personnages. Il choisi un des deux côtés de cette ligne. La caméra devra ensuite toujours être placée de ce côté de la ligne. Imaginons maintenant que dans cette scène, le storyboarder a besoin de 3 plans : un large (la caméra est placée à plan large, de profil des personnages.) Puis, il a besoin de 2 plans serrés sur les deux personnages. La caméra doit donc être placée, en plan serré sur le personnage B (par exemple) depuis l’épaule du personnage A. Et vice-versa pour le deuxième plan serré. 

Chaque plan est positionné d’un seul côté de la ligne virtuelle (celui choisit au départ). C’est qu’on appelle la règle des 180 degrés. Il y a, dans ce contexte narratif, des règles implicites. Par exemple, celle des 30 degrés qui stipule qu’il ne faut jamais positionner une caméra, trop près d’une autre. Un angle minimum de 30 degrés doit les séparer. Cela permet d’éviter les faux raccords. Il y a également la règle du « champ contre champ » Si on reprend la même situation dans laquelle deux personnage discutent au bar, en plan large, l’un doit être placé sur la gauche cadre (celui que l’on voit et qui parle), et l’autre sur la droite cadre. Si le storyboarder veut faire un raccord pour montrer le visage du second personnage qui parle à son tour, ce dernier devra rester du même côté, à droite cadre. !
L’objectif est de rendre la situation claire et cohérente pour le spectateur : il sait, par exemple, que le personnage A est à droite du cadre, et le personnage B est à gauche du cadre quelle que soit la caméra utilisée pour filmer.!