article(s) dans votre panier VOIR

La lumière et l'ambiance dans la scène d'un storyboard

  • Vidéo 13 sur 27
  • 1h52 de formation
  • 27 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La lumière et l'ambiance dans la scène d'un storyboard
00:00 / 06:16
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette scène, les conditions atmosphériques peuvent être importantes pour le scénario (par exemple, c’est une scène de fin de journée). On peut alors ajouter des jeux de lumières. Imaginons, dans notre exemple que c’est le cas et le soleil se couche. La lumière est assez rasante. Il faut d’abord définir où se trouve la source de lumière, afin de savoir comment elle va réagir sur les volumes créés (immeubles etc.) Disons que le soleil est à mi-distance entre l’horizon et le zénith. A partir de la position du soleil, le storyboarder va pouvoir définir les ombres. Il faut griser les surfaces d’immeubles qui sont à contre-jour.
Les arbres ont une partie éclairée et une autre, dans l’ombre. Il faut maintenant placer les ombres portées au sol, pour mieux placer les volumes dans l’espace. Par exemple, l’ombre au sol apporté par la voiture, l’ombre sur un arbre, apportée par un immeuble etc. Le rôle du storyboarder est, avec l’expérience, de faire ces choses de plus en plus spontanément.