article(s) dans votre panier VOIR

Cours de dessin : Squelettes et muscles de chat, chien, cheval

  • Vidéo 1 sur 53
  • 7h00 de formation
  • 53 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Squelettes et muscles de chat, chien, cheval
00:00 / 02:04
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours vidéo pour apprendre à dessiner les animaux, l’auteur vous explique les différentes structures du squelette et des muscles de l’homme, du chien, du cheval et du chat. Le but est de distinguer les différents points communs entre ces 4 espèces. En premier lieu, dans la partie du squelette, vous voyez directement la différence entre le squelette de l’homme et ceux des trois autres animaux. Le crâne de l’homme est rond alors que ceux des animaux sont allongés. De plus, la cage thoracique de l’homme se tient verticalement tandis que celles des quatre pattes horizontalement. Au niveau du muscle, vous pouvez voir la différence de taille entre chaque espèce. Néanmoins, il existe des points de ressemblance. Le premier point commun est que les omoplates sont tous accrochés sur la cage thoracique. Vous pouvez aussi constater que chaque espèce possède deux paires de membres. En plus, la colonne vertébrale est attachée au crâne et se répartit tout le long du corps. Vous remarquez également que les muscles sont accrochés aux os de la même manière. C’est le cas de l’encolure du cheval qui est fixé similairement comme le trapèze de l’homme sur le cou. Vous voyez aussi que le deltoïde sur l’épaule est accroché de la même façon pour l’homme et pour le cheval. En conclusion, l’homme et les quadrupèdes possèdent un certain point commun qui est un atout pour la réalisation du dessin.