article(s) dans votre panier VOIR

La mécanique du codage en vidéo en prérequis à Premiere Elements 13

  • Vidéo 5 sur 50
  • 2h48 de formation
  • 50 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La mécanique du codage
00:00 / 03:14
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo en ligne, le formateur vous explique la mécanique du codage en vidéo dans Adobe Premiere Elements 13. Le but de ce cours en ligne est de connaitre une des caractéristiques techniques d’une vidéo. Concernant ces caractéristiques, appart la résolution et la fréquence d’image, il y a le codage ou codec. Dans ce cas, une vidéo est caractérisée par son format. Il est à noter que le conteneur est différent du codec. Un conteneur détermine le format de fichier. Les informations concernant le fichier se trouvent à l’intérieur du conteneur. Par contre, le codec est un algorithme qui sert à compresser les images. Cette compression est nécessaire dans le but de réduire le poids des fichiers. Parmi ces codecs, il y a le MPEG pour le cas des formats DVD. Par la suite, le H264 est utilisé pour les caméscopes et la diffusion des vidéos sur les réseaux sociaux. Il existe deux types de compressions. D’une part, la compression intra image qui concerne les formats JPEG. Dans ce cas, les images sont compressées de façon indépendante les unes des autres. D’une autre part, la compression inter image est une compression temporelle. Comme pour le cas du format H264, des groupes d’images sont compressés. Une autre caractéristique de la vidéo est le débit qui est exprimé en mégabits à la seconde. Le débit détermine le poids de la vidéo. Ce débit peut être constant comme le CBR, ou variable comme le VBR. Avec un débit variable, le rapport qualité-poids est assuré. Le débit diminue lorsque la vidéo contient des images inanimées. Par contre, à mesure que les images sont animées, le débit augmente. Par conséquent, cette procédure adapte le débit à la qualité intrinsèque de l’image. Pour conclure, cette formation en ligne permet de connaitre les notions fondamentales sur le codec et le débit d’une vidéo.