article(s) dans votre panier VOIR

Adobe DPS: les objets à états multiples

  • Vidéo 22 sur 44
  • 2h43 de formation
  • 44 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les objets à états multiples : Présentation
00:00 / 03:42
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans la suite de cette formation Adobe DPS, vous allez découvrir l’une des techniques les plus importantes en terme d’interactivité dans un Folio. Pour commencer, l’auteur procède par une petite démonstration pour vous expliquer où se trouvent les objets à états multiples, et comment ils fonctionnent. Il lance Tardivo artiste et vous montre ce qui peut se faire avec un objet à états multiples, comme le fondu qui apparait pour passer d’un état masqué à un état affiché de l’image. Par la suite, il vous montre sur un écran, une séquence d’images, dans laquelle, si vous souhaitez intervenir davantage, vous pouvez faire appel à un objet à états multiples. Par exemple, si vous appuyez sur un des tableaux qui défilent, vous pouvez stopper le défilement ou le relancer en ré-appuyant à nouveau. Vous pouvez également balayer les images de droite à gauche ou de gauche à droite pour faire défiler les images à la vitesse souhaitée. Vous pouvez notamment pour mettre en pause le diaporama, paramétrer l’objet à états multiples pour qu’au toucher, il se mette en lecture ou en pause. Un autre cas de figure consiste dans la technique des carrés qui affichent une partie de l’image, ou bien celle des trois points qui affichent ou masquent une partie de l’image. Toutes les deux font appel à la technique des objets à états multiples, nommés également MSO ou états d’objets.