article(s) dans votre panier VOIR

L'origine de la lumière en photo et au Cinéma

  • Vidéo 1 sur 32
  • 2h20 de formation
  • 32 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
L'origine de la lumière en photo et au Cinéma
00:00 / 03:29
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
59,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans cette formation en ligne sur l’éclairage pour la photographie de studio, l’expert vous apprend l’origine de la lumière en photo et au cinéma. Le but est de comprendre l’historique de la gestion de l’éclairage. En 1839, Samuel Morse découvre les portraits de Louis Daguerre à Paris. Attiré par les techniques de peinture utilisées, il décide d’importer ces œuvres à New York. A cet effet, Samuel Morse crée son propre studio photographique en s’inspirant des procédés utilisés par le peintre Louis Daguerre. Dans ce cadre, les technologies d’éclairage ne sont pas encore disponibles. De ce fait, les prises de photos sont effectuées en extérieur. En effet, il est nécessaire de mettre en place les studios sur des immeubles ou toutes autres structures assez élevées. L’idée est de capturer au maximum la lumière naturelle et de bénéficier d’une intensité optimale. Par la suite, les recherches effectuées permettent de développer l’industrie photographique de l’époque. Pour cause, l’utilisation de miroirs érigés révolutionne la modulation de l’éclairage surtout en matière de capture de lumière. Avec ce concept, les studios cinématographiques d’Hollywood se basent sur les atouts de l’éclairage avec des studios jouant en faveur de la lumière naturelle. A partir de l’époque d’invention de la lumière électrique, l’univers de la photographie et surtout celle du cinéma connaissent une révolution marquante. Ce progrès permet la continuité des tournages sans contrainte de luminosité. De plus, la modulation de cet éclairage permet de varier les contextes et les ambiances selon les nécessités des scénarios. Toutefois, la cinématographie est encore en nuances de gris. De ce fait, le teint des personnages peut être confondu avec l’arrière-plan entrainant ainsi des images aplaties. Pour corriger cela, les techniques d’utilisation de l’éclairage jouent un rôle important. Cela est tout aussi valable pour la photographie. Pour y parvenir, des éclairages d’enrichissement sont sollicités pour mettre en exergue le personnage. Par ailleurs, l’avancée des technologies d’éclairage et l’avènement des images en couleurs permettent de consolider les techniques d’éclairage et les rendus contextuels tant en photographie qu’au cinéma. Pour conclure, une évolution contrastée est perçue sur l’utilisation de l’éclairage.