article(s) dans votre panier VOIR

Création du premier réglage sur WordPress

  • Vidéo 24 sur 30
  • 2h36 de formation
  • 30 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Création du premier réglage
00:00 / 05:13
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo en ligne, le formateur vous montre comment créer le premier réglage dans WordPress. L’objectif est de gérer les différents settings à enregistrer sur la base de données. Pour ce faire, vous créez une fonction qui globalement va vous permettre d’enregistrer toutes les fonctions. Suite à cette action, vous ajoutez une section Réglage. Vous nommez cette même section par add_setting_section. Il est à noter que cette section comporte différents paramètres pouvant être définis. Pour cela, vous avez besoin de quatre arguments. En premier lieu l’Id ou le nom de la section. Ensuite, vous avez le $titre et la fonction $callback qu’il faut nommer array puis vous mettez ($this) en premier argument suivi du nom de la section. Enfin, vous avez le nom de la $page. Tout ceci étant entrepris, vous obtenez la section Réglage que vous avez créée. Par ailleurs, il est possible de créer un réglage par l’utilisation de deux fonctions. La première étant add_settings_field. Pour éviter toute confusion dans la base de données, il est nécessaire de modifier les composants. Une fois le premier champ de réglage terminé, vous l’enregistrez grâce à la fonction register_setting. Ce dernier vous propose trois nouveaux arguments qui sont $option groupe, $option Name et $sanitize_callback. Cette dernière permet de nettoyer la chaîne de caractères. Vous recopiez alors le même réglage que dans add_setting_section pour la renommer telle la première option. Quant à l’option Name, vous pouvez indiquer l’intitulé qui vous convient. C'est-à-dire le nom spécifié dans la fonction add_settings_field. Concernant le fait d’ajouter une option sur la base de données, vous devez créer pour l’ensemble de vos fonctions un add_setting_section. Il ne reste après qu’à mettre en place un couple de fonction add_settings_field. Sans oublier une fonction register_setting pour la mémoriser. En conclusion, ce tutoriel vous facilite la création des fonctions de réglage et de sauvegarde.