;
Accueil » Audio-MAO » Techniques Audio » Techniques audionumériques en homestudio - Edition 2010

Tuto Techniques Audio | Un peu de théorie sur l'échantillonnage

vidéo 4/34
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    Un peu de théorie sur l'échantillonnage
    00:00 / 04:20
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation Techniques audionumériques en homestudio - Edition 2010

Détails de la formation

Dans ce tuto sur les techniques audionumériques en homestudio, l’expert vous montre un peu de théorie sur l’échantillonnage. L’objectif est d’avoir plus de précision dans votre échantillonnage. Il est à noter que les caractéristiques des signalements audio sont basées sur la conversion de signal analogique en signal numérique. Durant cette opération, le signal venant du signal audio est transformé en une suite de nombres que l’ordinateur utilise. Les nombres de mesures en bits représentent la résolution de l’enregistrement, pour le domaine de l’amplitude du signal sonore, et le Khz mesure la fréquence d’échantillonnage. Vous retenez que plus vous avez de bits, plus vous avez la possibilité d’avoir une plage dynamique plus grande. Lorsque vous convertissez ces chiffres en décibels, vous avez plus d’écarts. Par ailleurs, en 16 bits, l’écart entre le niveau le plus fort et le plus faible est de 96 dB tandis qu’en 24 bits, il est d’environ 124 dB. Cependant, d’autres paramètres peuvent limiter ces écarts à savoir la qualité et le prix du convertisseur ainsi que le bruit du fond. Si votre format de diffusion est de 16 bits, vous enregistrez avec un nombre de bits supérieurs au format de sortie. Durant l’enregistrement, vous prenez une plus grande marge de niveau pour éviter d’atteindre 0 dB. Ensuite, vous effectuez des opérations de changements sur le son, à savoir les changements de niveaux, l’égalisation et la compression. Ainsi, vous modifiez la dynamique du son. Dans ce sens, le format 24 bits nécessite plus d’espace disque et de ressources. Par conséquent, le nombre de pistes audio enregistrées simultanément peut atteindre plus de 16 bits par rapport à 24 bits. Il est donc préférable d’enregistrer en 24 bits si vous avez de nombreux traitements à effectuer sur le son. En ce qui concerne Khz, plus cette valeur est élevée, plus vous avez une excellente restitution du son. Pour reproduire une fréquence audible par l’homme, la fréquence d’échantillonnage doit être supérieure au double de la fréquence maximum enregistrée. Cependant, vous avez une meilleure qualité du son si vous augmentez la fréquence d’échantillonnage au-delà du nombre minimum requis. Néanmoins, cette action peut s’avérer délicate. Dans ce cas, vous utilisez un équipement de très haut niveau. En plus, lorsque vous doublez la valeur du Khz, le son enregistré occupe également deux fois plus d’espace et de ressources. Pour conclure, vous pouvez maintenant vous lancez dans l’échantillonnage puisque vous avez une notion.

0 Notes et avis
Note moyenne:
0 5 0 0
Donnez votre avis sur la formation Techniques audionumériques en homestudio - Edition 2010 !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires