article(s) dans votre panier VOIR

Demo - La récupération des zones sur-exposées sur Lightroom

  • Vidéo 71 sur 71
  • 5h05 de formation
  • 71 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
previous
summary
resume
next
play
Demo - La récupération des zones sur-exposées
00:00 / 05:12
HD
fullscreen
Je m’abonne à partir de
16,6 € / mois
OU 44,90€ Ajouter au panier
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès illimité

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel, le formateur vous explique comment récupérer les zones surexposées avec Photoshop Lightroom. Le but de cette formation est de découvrir les techniques de correction de la surexposition. Tout d'abord, un des problèmes récurrents rencontrés en photographie est la surexposition de certaines zones n’instaurant aucune nuance dans une partie de l’image et dans les zones de blanc. Afin de visualiser ces zones surexposées, vous devez basculer en mode Développement. Une fois ce mode activé, vous disposez de l’indicateur des blancs écrêtés sous forme d’une flèche tourné vers le haut au niveau de l’histogramme. En cliquant sur cette flèche les zones surexposées s’affichent à l’image en rouge. En utilisant la fonction de récupération présente dans la section Tonalité des paramètres de Réglages de base vous avez la possibilité de récupérer les informations d’éclairage à partir du fichier brut. Dans le cas où la partie surexposée est présente au niveau des hautes lumières, vous avez également la possibilité d’utiliser la fonction Exposition en plus de la fonction de récupération. Cependant, les parties d’exposition normale ou basse sont assombries. Toutefois, vous pouvez réajuster le niveau de luminosité à partir des lumières d’appoints au niveau de l’histogramme. De ce fait, toutes les informations de luminosité, de couleurs et de contrastes sont récupérées à partir des données du capteur dans le fichier brut. En effet, les valeurs du diaphragme sont établies à partir des nombres sur lesquels les informations sont codées. De ce fait, les valeurs correspondant aux hautes lumières sont plus réparties alors que les basses lumières ne disposent que d’un nombre limité de valeurs. Par conséquent, en sous-exposition l’augmentation de l’exposition ainsi que l’application de la fonction de récupération peut raviver les matières sur certaines parties de l’image. Néanmoins, les zones de basses lumières sont bruitées. Pour conclure, la récupération des informations à partir du fichier brut permet d’effectuer des corrections sur les zones surexposées dans Lightroom.