Accueil » Photographie » Lightroom » Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2

Le travail hors-ligne avec Lightroom 2

vidéo 32/104
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    Le travail hors-ligne
    00:00 / 03:43
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2

Détails de la formation

Lightroom nous permet de travailler hors-ligne, c'est-à-dire lorsque les disques ne sont pas connectés, que les originaux ne sont pas accessibles. Cela nous est signalé par les petits points d’interrogation au niveau des dossiers ou même encore sur les vignettes de chacune des photos concernées. Ici Lightroom est radicalement différent d’une simple visionneuse, comme peut l’être le bridge, puisque dans ce logiciel, les photos ou les médiats doivent être accessibles. Lightroom permet de voir les images alors même qu’elles sont absentes, tout simplement parce qu’il va se servir des aperçus qu’il a générés tout au long du flux de travail. Pour le mode grille et les petites vignettes, aucun problème on voit très bien les photos, bien sûr dès qu’on agrandi on va se trouver en présence de situation un petit peu différente. Ici l’agrandissement de taille-écran est tout à fait satisfaisant, en revanche l’aperçu en pleine définition est pixélisé puisqu’en faite il n’est pas véritablement disponible, il n’a pas été généré préalablement. Évidemment, ce ne sera pas le cas pour toutes les photos. Si par exemple nous passons sur cette troisième photo, nous trouvons un aperçu en pleine définition, tout à fait utilisable qui nous permet d’étudier la photo en détail. Au niveau du module bibliothèque, on conserve toutes les possibilités de travail. Ici rien ne m’empêche de sélectionner les photos, de leur apposer des notes, ici 5 étoiles ou encore un libellé de couleur ou encore d’ajouter des mots-clés et des métadonnées. Si on dispose des aperçus de taille-écran, le diaporama est tout à fait utilisable. Pour l’impression, il y a différent cas de figure possible, en général les aperçus suffisent largement pour générer les planches contacts. Pour des impressions pleine-page, ça risque d’être un peu juste. Même chose pour le Web, puisque dans ce cas on va générer les vignettes de taille-écran d’assez basse définition, par contre les performances sont beaucoup plus lentes. Seuls modules où il est absolument impossible de travailler, le développement, nous pouvons voir ici que toutes les fonctions sont grisées, dans ce cas nous avons absolument besoin d’accéder aux originaux. Pour cela nous allons reconnecter les images, en passant dans le module bibliothèque, en nous plaçant sur un dossier, en faisant un clic droit, rechercher le dossier manquant ou encore les images manquantes. C’est une solution par exemple si on dispose d’une copie sur d’autres disques. Attention avec les copies, à ne pas rentrer dans des systèmes de gestion un petit peu complexe. En faite, à partir du moment où on ne fait pas de développement, il est tout à fait possible de travailler de façon quasiment transparente. Pour cela il y a deux précautions à prendre, tout d’abord au moment de l’importation, il faudra dans ce cas générer des aperçus de pleines définitions, c'est-à-dire facteur 1.1 et aussi au niveau des paramètres du catalogue, menu Lightroom sur mac ou édition sur PC, rallonger les délais de purge des aperçus de pleine définition, ou encore faire en sorte qu’il ne soit jamais purgé. Dans ce cas, on aura une base aperçue beaucoup plus lourde, mais de toute façon ne sera jamais plus lourde que le poids cumulé des originaux. Malgré toutes les contraintes en matière de développement, le travail offre un réel confort, notamment pour les photographes qui travaillent avec plusieurs machines. Dans ce cas, ils peuvent tout à fait copier le catalogue principal sur un ordinateur portable pour y continuer leur editing ou faire des présentations clients avec le diaporama. Et cela, sans pour autant déplacer les originaux qui restent à domicile sur des disques externes. C’est aussi une solution que l’on peut choisir lorsqu’on exporte des portions de catalogue, un point que nous aborderons par la suite. Dans tous les cas, le travail hors ligne permettra de concilier une certaine légèreté avec la mobilité.

Cette formation Lightroom est également disponible dans les packs suivants

0 Notes et avis
Note moyenne:
5 5 0 1
1
Donnez votre avis sur la formation Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2 !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires