Accueil » Photographie » Lightroom » Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2

La netteté avec Lightroom 2

vidéo 79/104
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    La netteté
    00:00 / 06:13
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2

Détails de la formation

Le renforcement de la netteté est l’un passage obligé pour le traitement des photos. D’ailleurs, il est déjà réalisé sur les JPEG en fonction des réglages des boitiers. Pour les Raw, lightroom met à profit toute une liste d’accentuation qui existe déjà depuis des années dans photoshop pour offrir une gestion très subtile de la netteté. Nous retrouvons des réglages tout à fait comparables au filtre accentuation dans photoshop avec un petit plus, le masquage. Dans l’esprit des concepteurs de lightroom, les accentuations peuvent intervenir à différentes étapes du flux de travail. Une première accentuation, après la prise de vue pour augmenter le piquet générale de l’image notamment, pour améliorer les performances d’un couple capteur objectif. C’est ce qu’on gère dans le panneau détail, dans le cadre netteté. Puis, une deuxième accentuation, en vue du tirage avec des réglages adaptés au format et au mode d’impression. C’est l’une des dernières nouveautés de cette fonction, que nous évoquerons en fin de cette séquence. Nous allons travailler à partir d’une fonction très courante, où nous chercherons à augmenter la netteté du visage, en l’occurrence le mien, et la chevelure sans nuire au rendu de la peau. Il est bien sur nécessaire de travailler à pleine définition pour voir l’impact réel des interventions, alors c’est ce que nous précise ce petit avertissement ici, voila, nous pouvons zoomer, ou bien nous disposant maintenant, c’est l’une des nouveautés, d’un petit mode aperçu qui permet également de zoomer et de ce déplacer à l’aide de la petite cible sur l’image. Dans le panneau détail, nous allons trouver quatre paramètres. Il y a un réglage par défaut, notamment au niveau du gain, appliqué à 25 sur une échelle de 150. Le gain va agir sur le micro contraste, c'est-à-dire, le contraste entre les pixels voisins. En détachant les pixels les uns des autres, on augmente la sensation de netteté. Mais il n’y aura pas de miracle ici puisqu’on obtiendra des résultats sur des éléments déjà suffisamment nets à la prise de vue. Ce réglage de gain intervient sur la couche de luminosité. Afin d’éviter l’apparition de frange colorée. C’est ce que nous pouvons voir avec une aide visuelle qui apparaitra en cliquant simultanément sur la touche Alt et sur le curseur. Nous voyons donc l’accentuation dans la couche de luminosité en noir et blanc. Lorsqu’on le pousse au maximum, on provoque une montée en grain qui se répercute ici sur les ports de la peau. Deuxièmes réglages, le rayon qui est l’étendue du micro contraste sur une échelle de trois pixels. Elle est beaucoup plus restreinte que dans photoshop, l’idée c’est d’éviter l’apparition de halo trop marqué. Même principe du Alt clic sur le curseur, pour mettre en évidence le rayon sur un fond gris, si on monte jusqu’à trois, c'est-à-dire au maximum, le rendu est beaucoup trop artificiel. Nous allons redescendre à une valeur comprise entre 1 et 2 pixels, ici 1,4. Troisième réglage, le détail, qui fonction à l’inverse du seuil dans le filtre d’accentuation dans photoshop. Il va permettre d’augmenter l’effet de netteté, en le généralisant à tous les niveaux de luminosité, ce qui a pour effet de révéler les détails les plus fins. On retrouve également l’aide visuel avec Alt clic, ici, le réglage poussé à son maximum fait ressortir tous les détails et provoque également une monté du contraste local. Pour la peau, il vaut mieux réduire le niveau de détail, pour compenser l’ajout de netteté aux pixels voisins qui sont déjà contrastés. Sur cette photo, c’est ce qui va correspondre au contour du visage. Dernier réglage, avec le masquage qui intervient aussi comme un filtre pour limiter l’accentuation sur certaines partie de l’image. Si nous allons tout de suite faire un Alt clic, pour révéler le masque progressivement, en décalant le curseur, nous allons voir apparaitre des zones noires, ce sont les endroits où l’accentuation sera arrêtée, le masque va donc isoler progressivement les contours du sujet où va se faire le renforcement. L’accentuation est très efficace, ce que nous allons voir avec un aperçu avant après en appuyant sur la touche Y, mais on a vue tout au court de cette séquence si elle est trop poussée, elle peut produire des effets déplaisants. Particulièrement sur les peaux, qui prennent vite un aspect grainé. D’un autre côté, l’affichage à 100 %, en montrant une image très agrandie par rapport à un tirage final, a tendance à exagérer les résultats. Bien sûr, il faudra combiner les différents réglages pour trouver le résultat le mieux adapté à un sujet. C’est une idée que l’on retrouve un petit peu dans les paramètres prédéfinis avec la présence de deux réglages de netteté, l’un consacré au paysage, et l’autre consacré au portrait. Par ailleurs, et c’est la grande nouveauté de cette fonction, on dispose d’un niveau d’intervention supplémentaire avec le pinceau qui propose aussi un réglage de netteté. On obtient des résultats très efficaces, avec un usage très concentré sur le contour, par exemple, les yeux ou encore les traits d’un visage. C’est ce que nous allons faire très rapidement ici, et aussi au niveau de la bouche. Nous masquons en appuyant sur la touche H, puis nous fermons l’outil en appuyant sur la touche K. Enfin, un dernier point a signalé, c’est une autre nouveauté de cette version, pour l’impression ou l’exportation lightroom propose un nouveau réglage de netteté adapté aux formats et aux types de papier. C’est ce que nous allons voir en faisant une exportation, nous trouverons un paramètre de netteté de sortie que nous pouvons appliquer pour différents types de papier avec différents réglages. Bien sûr, pour en apprécier les résultats, il faudra faire différents essais imprimés. Avec lightroom 2 nous avons donc un flux de travail entièrement couvert en ce qui concerne la netteté, ce qui accroitre l’autonomie et ce qui va limiter le recours à des solutions externe.

Cette formation Lightroom est également disponible dans les packs suivants

0 Notes et avis
Note moyenne:
5 5 0 1
1
Donnez votre avis sur la formation Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2 !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires