Accueil » Photographie » Lightroom » Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2

La gestion d'un index avec Lightroom 2

vidéo 43/104
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    La gestion d'un index
    00:00 / 06:16
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2

Détails de la formation

Comme on l’a déjà évoqué dans la leçon précédente, il faudra très vite passer d’une gestion empirique des mots clés à une organisation cohérente et bien structurée. Il ne faut jamais oublier que les moindres photos fournis toujours une matière à indexer. Pour reprendre la formule qu’on prête au président MAHO une image vaut 1000 mots, ici je vais utiliser un système structuré autour de 5 catégories principales, je reprends ici une idée qui m’a été recommandée par Clair Stadler de l’école Spéos que je remercie pour ses conseilles. Donc en fait l’idée c’est de passer d’éléments très descriptifs à des catégories plus générales de photos à évoquer les conditions de prise vue, à renseigner certains éléments sur le graphisme de la photo et finalement des éléments conceptuels, les grandes idées générales donc en fait on va passer ici du très concret, la description en allant progressivement vers des notions beaucoup plus abstraites et générales. On va commencer par ouvrir la liste dans les sujets, voir un petit peu le détail, nous pouvons voir des niveaux de profondeurs par exemple au niveau des pays puisqu’on va trouver donc les pays, mais aussi les régions les départements les villes et même les monuments associés aux différentes villes. La profondeur de la liste c'est-à-dire le degré de précision dans les sous catégories va dépendre des besoins du photographe. Un photographe spécialisé dans les courses de voiles ne pourra pas se contenter d’un thème aussi vague que bateau la finalité d’une liste structuré c’est de gagner du temps à la fois pour l’indexation et pour les recherches ici nous utilisons pour les différentes catégories des numéros pour procéder à une indexation dans un certain ordre et donc court-circuiter le classement alphabétique de la liste de mots clés. Une liste ordonnée c’est un concept qu’ on retrouve avec les vocabulaires contrôlés et si nous passons sur internet , nous avons le site contrôle vocabulary qui propose donc un index structuré avec une liste de termes organisés, l’idée c’est que pour éviter l’éparpillement d’une recherche un petit peu empirique avec des termes de tous les jours on va contrôler le vocabulaire en utilisant de nombreux synonymes c’est un service qui est disponible avec lightroom avec un abonnement annuel de 70DOLLARS ;il faut dire que certains photographes sont assez réservé sur ce concept qu’il juge mal adapté à leur besoin , il le considère comme trop général surtout pour des photographes spécialisés et pas franchement évolutif.de toute façon ce service n’est disponible au ‘ en Anglais son usage est donc limité en France .Bien sur qu’on a structuré sa liste , on devra respecter une certaine cohérence par exemple ici pour ma part je vais utiliser les termes au singulier sauf si l’orthographe au pluriel est toujours vraiment très différente comme des termes comme cheval et son pluriel chevaux. Pour la saisie des termes je passerai par le champ qui est ici, car je profite des suggestions , ici le terme pont d’Avignon qui est déjà présent dans ma liste je l’applique en appuyant sur la touche entrée et puis je vais utiliser l’option précédemment évoquée : mots-clés et mots-clés parents qui me permettent de faire une véritable indexation remontante en partant du dernier terme pour remonter progressivement vers les catégories générales .Ici certains termes sont un petit peu superflu par exemple pays ou encore le code pour sujet ,je vais donc utiliser une autre option Exportera et puis je descends dans ma liste ,ici au niveau de pays pour modifier certains paramètres du termes ,donc je retire ce terme de réexportation et je désactive l’exportation des mots clés parents ;ici mon indexation est beaucoup mieux adaptée ,cette option de saisie Exportera combinée avec le paramétrage des termes dans la liste va permettre de constituer un système très efficace , en fait on pourra distinguer de liste de mots clés de lightroom qui sera détaillé qui sera plutôt à usage interne et les mots clés appliqués sur les photos parfaitement ciblées ce sont les mots clés que l’ on retrouvera sur les photos exportées les JPEG ou les TIFS .Bien sûr plusieurs listes développées plus il faut rester cohérent notamment en respectant une orthographe rigoureuse pour les termes ou encore en utilisant les termes déjà existant .Si je me place sur cette photo je vais lui attribuer le mot-clé ;nocturne. En fait ici je vais profiter d’un champ de recherche qui fait son apparition dans la liste des mots-clés c’est une liste vraiment très pratique d’autant qu’elle a un énorme avantage que nous allons voir ici ;si je saisis nocturne , le moteur de recherche m’emmène directement sur le terme nuit , je peux vérifier immédiatement que le terme nocturne est bien un synonyme de lui ,voila donc j’applique le terme et de toute façon grâce à l’option exportera les 2 termes seront présents sur la photo. Maintenant pour retrouver ma liste complète je clique su la petite croix ici, pour terminer, j’évoquerai un dernier écueil à éviter la sure indexation, c’est particulièrement vrai au niveau des concepts surtout quand les concepts sont très larges et très généraux si je pense en général par exemple à un terme comme beauté en général les iconographes ont déjà une idée derrière la tête lorsqu’ils vont choisir une image associée à ce thème.Autre exemple avec cette photo en agrandissant je remarque la présence d’un petit badge SOS racisme ,ici attribué dans les concepts le mot-clé racisme ou antiracisme me parait un tout petit abusif. .En fait l’indexation est avant tout une question de bon sens, on peut se peut dire que si un élément n’occupe pas au moins le quart de la photo, son indexation est un petit peu excessif. Au trait de ces exemples, on voit bien que la gestion d’une liste devient vite incontournable. C’est un travail exigeant qui demande plusieurs qualités, de la rigueur, de la pertinence et de la cohérence .de quoi assurer de belle soirée de travail pour les photographes et les assistants.

Cette formation Lightroom est également disponible dans les packs suivants

0 Notes et avis
Note moyenne:
5 5 0 1
1
Donnez votre avis sur la formation Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2 !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires