article(s) dans votre panier VOIR

L'historique de développement avec Lightroom 2

  • Vidéo 57 sur 104
  • 6h12 de formation
  • 104 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
previous
summary
resume
next
play
L'historique de développement
00:00 / 02:55
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Lightroom offre un suivi très poussé d’opération de développement grâce à l’historique. C’est un concept qui sera familier aux utilisateurs de photoshop. Des poussés beaucoup plus loin dans lightroom, c’est ce que nous allons voir avec cette photo qui a demandé de très nombreux réglages. Nous ouvrons l’historique ici, puis nous redescendant au point de départ, à savoir, l’importation de la photo, puis nous remontons dans la liste des opérations avec des petits aperçus qui apparaissent dans le panneau de navigation qui nous permettre de voir en fait un véritable film de notre travail. On peut voir que les étapes sont très nombreuses. Nous remontons jusqu’à la dernière étape, la voila, le nombre d’étapes mémorisées est illimité, car se sont simplement des paramètres mémorisés dans le catalogue avec ici, les cas par rapport aux réglages précédents et le résultat du réglage, ce qu’on peut voir sur les panneaux des réglages au niveau de l’exposition. À la différence de l’historique de photoshop, les historiques des différentes étapes ne sont pas mémorisés, du moins à pleine définition. Il y a simplement, pour assurer un retour visuel, les vignettes du panneau de navigation, mais celles-ci sont très légères. L’historique de lightroom présente aussi un autre avantage que nous allons voir en quittant le logiciel puis en le relançant, nous retrouvons bien ici notre historique qui est permanent, n’a pas été purgé, à la différence des historiques des autres opérations de travail, par exemple celle du module bibliothèque, puisque si nous allons dans le menu édition, les fonctions annuler et rétablir sont grisées. Maintenant, nous allons pouvoir continuer nos opérations de développement, par exemple ici, en agissant sur l’exposition, ce qui va ajouter une nouvelle ligne dans historique, nous ajustons le réglage, voila, une nouvelle ligne s’ajoute. Il est tout à fait possible de revenir sur une étape directement en cliquant dessus ou bien de créer un instantané, c'est-à-dire d’isoler dans un panneau particulier, une étape de l’historique. Pour cela nous faisons un clic droit, pour créer un instantané. Nous validons, on pratique cette fonction pas très utile, car lightroom propose un autre système beaucoup plus intéressant, les copies virtuelles. Un point que nous aborderons par la suite. Attention, l’historique de développement est conservé uniquement dans le catalogue, et pas dans les métadonnées de l’image qui ne garde que la dernière étape de travail, mais sachez qu’il est toujours possible de conserver un historique, pour cela, il faut sélectionner la photo travaillée, le placer dans un dossier, ou mieux encore dans une collection, et exporter cette collection sous la forme d’un catalogue. Grâce au système de base de données utilisé par les catalogues, et les moteurs de développement qui fonctionne en continu sur la ram, lightroom propose un système d’historique léger qui offre un suivit permanent du travail de développement.