Accueil » Photographie » Lightroom » Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2

Exposition / Luminosité avec Lightroom 2

vidéo 69/104
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    Exposition / Luminosité
    00:00 / 05:23
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2

Détails de la formation

Tout juste après le réglage des balances des blancs, on va trouver les différents paramètres pour intervenir sur les expositions. C’est quelque chose d’essentiel puisque ça va permettre de corriger le cas échéant des erreurs à la prise de vue, ou mieux encore, d’exploiter tout le potentiel de son fichier. C’est particulièrement vrai avec les fichiers Raw, très riches en tonalité, malheureusement, ça l’est un petit peu moins avec les JPEG ou les TIFF des fichiers qui ont déjà été traités. On dispose dans cette palette d’un réglage automatique en cliquant ici, qui donne généralement de bons résultats. Ici nous avons une correction d’exposition ainsi qu’une intervention sur le contraste. Alors bien sûr, si on n’est pas satisfait, on peut toujours revenir aux valeurs de départ, au bien en cliquant sur le bouton réinitialisé, mais il y a une autre astuce, en double cliquant sur le terme de la palette, on réinitialise l’ensemble des réglages de cette palette. C’est un principe en fait qu’on retrouve sur toutes les palettes de lightroom. Ici donc nous pouvons intervenir sur l’exposition, en la diminuant jusqu’à moins 4 diaphragmes, et on l’augmentant jusqu’à plus 4. On va très loin dans la sur exposition, avec un écrêtage très marqué. On peut aussi réinitialiser un seul réglage par un double clic sur le curseur, et nous pouvons trouver un peu plus bas un réglage de luminosité qui produit des résultats assez similaires. En fait, ici il y a une petite différence, c’est que la luminosité va un tout petit peu moins vers la surexposition on n’a pas d’écrêtage ici, par contre, il descend un peu plus dans les basses lumières jusqu’à noircir complètement l’image. Et sur certains fichiers, on verra aussi certaines transitions assez brusques. Je réinitialise, alors qu’elle intérêt d’avoir deux réglages assez similaires, et bien, c’est pour les utiliser en combinaison. Pour qu’ils s’ajoutent, ou éventuellement pour qu’ils se compensent. C’est ce qu’on va un peu voir avec cette deuxième image ici, où nous allons cette fois utiliser un autre curseur, la lumière d’appoint qui est capable en faite de déboucher les parties sombres de l’image pour faire ressortir la matière. Ici j’ai poussé le réglage au maximum, ce qui donne un rendu un tout petit peu artificiel, puisque dans une certaine mesure, je casse la logique de l’image. Je rapproche des valeurs sombres des tons moyens ce qui diminue le contraste. Il y a aussi dans le réglage maximum un petit défaut, visible en agrandissant, c’est l’apparition de frange. Pour y remédier, je vais un tout petit peu baisser le réglage et je vais également intervenir sur le curseur de noir, alors qu’il permet de décoller le noir du bord de l’histogramme, ou au contraire de le rapprocher du bord ce qui permet de le densifier. En agissant de façon combinée sur les deux curseurs, on a véritablement la possibilité de créer un contraste, mais uniquement dans les parties sombres. Avec cette image nous allons aussi voir les limites de la lumière d’appoint, si on la pousse au maximum, certes, on va récupérer de la matière au niveau du pull, mais non seulement le rendu est un peu artificiel, et puis il n’y pas grand-chose à tirer au niveau de la chevelure. En plus, on voit apparaitre une frange, car lightroom a créé un contraste localisé pour détacher des valeurs qui se rapprochent. Avec cette quatrième image, nous allons aborder le curseur de récupération, qui permet d’aller récupérer de la matière dans les parties très claires de la photo. Ici on voit des tonalités qui apparaissent littéralement à la droite de l’histogramme, ce qui se traduit par l’apparition de nuage dans le ciel, mais ici, l’effet indésirable c’est qu’on a une image qui perd en contraste. Alors, on va corriger ça, avec le curseur de noir, voila, pour re tasser les noirs, même si pour cette photo, l’exposition et la luminosité ce qui nous donnera une image beaucoup plus conforme à ce que j’ai vu au moment de prendre cette photo. Pour terminer, nous avons ici une fonction intéressante, j’ai ici une série de trois images avec des expositions différentes, c’est un bracketing, mais je souhaite les harmoniser. Alors ici, bien sûr, je pourrais appliquer les réglages sur la même photo et les reporter par synchronisation sur les autres photos. Mais cela ne marchera pas, dans la mesure où l’on ne peut pas appliquer des réglages identiques pour des photos exposées différemment. Il y a quand même une petite solution, en faisant une sélection multiple je vais ici caler le film fixe en allant sur le menu paramètre on a une fonction pour reproduire toutes les autres fonctions. Voilà, on peut le voir sur les trois photos, le résultat est plutôt convaincant. Pour terminer, quelques recommandations très générales sur l’exposition, ici, je vais me replacer en exposition automatique. Donc l’idée c’est d’obtenir un histogramme bien réparti, avec des valeurs qui vont du noir au blanc, si possible de la modulation, de la matière à tous les niveaux de tonalité, et une exposition qui rende le sujet visible. Évidemment, ce ne sont pas des règles absolues puisque chaque photo aura ses exigences. Le principe de base étant toujours de trouver le meilleur compromis entre le contraste et la modulation. Et c’est incontestablement avec les fichiers Raw qu’on obtiendra les meilleurs résultats des matières.

Cette formation Lightroom est également disponible dans les packs suivants

0 Notes et avis
Note moyenne:
5 5 0 1
1
Donnez votre avis sur la formation Apprendre Adobe - Photoshop Lightroom 2 !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires