article(s) dans votre panier VOIR

Cours photo | Utilisation de l'objectif

  • Vidéo 9 sur 57
  • 4h13 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
previous
summary
resume
next
play
Utilisation de l'objectif
00:00 / 07:02
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,95€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Étudions maintenant l’utilisation de l’objectif. La première chose sur un objectif que ce soit celui que vous souhaitez acheter ou vous possédez c’est d’identifier la plage de focale de votre objectif. Nous avons ici 2 objectifs assez caractéristiques puisque ce sont les 50 mm de chez Canon et Nikon, ce sont les 50 mm de très haut de gamme qui ouvrent à F 1.8. Ce sont des focales fixes que nous allons voir ici même, donc ces objectifs ne possèdent pas de bague de zoom et ont exclusivement une petite bague de mise au point que vous pouvez ici tourner pour faire la mise au point en manuel, et le 50 mm ici même avec sa bague de mise au point. Vous avez sur ces objectifs une ouverture maximale de 1.8 ici même et chez Canon identifié ouverture 1.8, donc une très grande ouverture pour ces petits objectifs.
L’autofocus est présent ici chez Canon avec le bouton d’activation et de désactivation. Vous avez donc un diamètre caractéristique pour chaque objectif qui est indiqué ici 52 mm, ce qui permet notamment de visser ensuite des filtres, idem ici, un 1.8 Nikon. Après les 50 mm qui sont d’un rapport qualité-prix défiant toute concurrence, autour de 100 à 150 euros avec des constructions un petit peu légères certes, mais d’une très bonne qualité optique et une ouverture très intéressante, et bien nous allons maintenant observer des transtandards qui permettent une utilisation plus souple, et plus polyvalente également.
Nous avons ici un objectif de chez Nikon DX donc adapté au capteur APS, c’est un 18x105 mm avec une ouverture glissante de 3, 5 mm à 5, 6 mm. On observe ici le bouton autofocus, autofocus manuel focus, les 2 bagues : la bague de zoom ici qui va bien de 18 à 105 mm ainsi que la bague de mise au point. Vous avez ici une option très intéressante puisque sur cet objectif nous avons le stabilisateur off-on qui est dénommé VR chez Nikon. Chez Canon, un objectif d’une gamme supérieure puisque c’est la gamme professionnelle, on le remarque avec le petit liseret rouge ici la série L indiquée. Cet objectif-là est un 24x105 mm qui n’est pas étudié expressément pour les capteurs APS, mais peut aller très bien sûr un plein format. Vous avez donc ce 24x105 mm avec la bague de zoom ici même ainsi que la bague de mise au point. Cet objectif est équipé ici du stabilisateur également off/on on voit que chez Canon c’est stabilizer avec l’indication « image stabilizer ». Vous avez aussi le bouton AF/MF qui permet de libérer la bague pour travailler en manual focus.
Terminons ce tutoriel photographie d’objectifs avec 2 objectifs un peu plus atypiques puisque nous avons ici le 17x40 mm de chez Canon, toujours dans la série professionnelle, série L qui a une ouverture constante F4. Cet objectif-là ne possède pas de stabilisateur, mais a une focale de 17 à 40 mm, donc peut être considéré sur un plein format comme du très grand angle. Ici nous avons un téléobjectif de chez Sigma, un constructeur alternatif avec une focale de 70 mm à 300, un objectif avec un bon rapport qualité-prix. Vous avez ici le bouton AF/MF ainsi que des rapports de mise au point pour une mise au point rapprochée en macro même si on peut difficilement le considérer comme un objectif macro pour faire ce type de photographie, ça reste un bon compromis pour un téléobjectif de très haut de gamme. Sur le grand-angle, on observe bien le diamètre de 77 mm avec sur ce diamètre la possibilité de visser un filtre sur le pas de vis qui est approprié. Nous avons étudié ici différents objectifs de différentes gammes, des objectifs comme le 50 mm 1.8 focale fixe, qui est très intéressant pour son rapport qualité-prix, qui nous propose ici une qualité optique très pertinente ainsi qu’une ouverture très grande qui nous permet de travailler dans des conditions de faible lumière.
Nous avons vu également des transtandards de différentes constructions et qualités ainsi que 2 objectifs un petit peu atypiques comme un très grand angle ou un tel objectif utilisable dans une marque tierce. Il est très intéressant de bien observer les objectifs disponibles sur le marché afin de sélectionner l’objectif, les objectifs qui correspondent à votre utilisation. Il en existe bien sûr des différents styles avec des focales assez atypiques parfois comme le fish-eye par exemple qui peut faire une image arrondie ou de très grands angles ou des téléobjectifs qui permettent de photographier les animaux en photographie animalière ou en sport afin d’avoir un taux de rapprochement assez important. Attention à étudier également la qualité de celles-ci à travers les magazines et sur internet qui vous permettront de réaliser le choix pertinent suivant votre utilisation.