article(s) dans votre panier VOIR

Cours photo | Portraits

  • Vidéo 51 sur 57
  • 4h13 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
previous
summary
resume
next
play
Portraits avec Maîtrisez votre reflex numérique
00:00 / 05:28
HD
fullscreen
Je m’abonne à partir de
16,6 € / mois
OU 39,95€ Ajouter au panier
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès illimité

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Le portrait en photographie est une discipline délicate. Elle peut se pratiquer de différente manière : posée, à la volée, en extérieur, ou préparée en studio. On peut se concentrer sur le visage, le corps et inclure ceci dans un environnement. Toutes ces configurations dépendent du sujet, du contexte et de l’intention du photographe. Il est facile de saisir la ressemblance d’un visage, en utilisant son reflex numérique, mais cette ressemblance peut être acquise avec différentes expressions : humour, tristesse, colère, détermination ou finesse. Il est important de décider quelle expression vous voulez donner à la personne que vous photographiez. De préférence, celle qui révèle le mieux sa personnalité. La pause peut être décontractée ou au contraire classique, le faciès dur ou au contraire doux. Un bon portrait doit nous en dire plus sur la psychologie du personnage. Un portrait réussi est une biographie visuelle qui saisit l’essence d’un instant. Il est essentiel de maitriser les réglages de l’appareil et de l’éclairage. Mais une bonne compréhension des problèmes liés à la psychologie apporteront à votre portrait une dimension humaine d’une autre ampleur. Dans ce tutoriel photographie, voyons quelques conseils pratiques à appliquer lorsque vous photographiez quelqu’un. D’abord, il vous faut trouver un fond approprié qui doit s’adapter au modèle, attention cependant à ne pas dominer la composition par des lignes trop complexes ou des couleurs trop vives. Ensuite, la mise au point sélective permet parfois en laissant le fond dans une zone flou de concentrer l’attention sur le visage qui doit toujours rester le motif essentiel. Faites la mise au point sur les yeux, et répartissez la profondeur de champ en conséquence. Si les yeux sont parfaitement nets, vous aurez de bonne chance que le portrait soit acceptable. Si la prise de vue est à minimum préparée, choisissez un modèle dont le visage, les expressions, le regard vous parlent. Mettez-le à l’aise en lui parlant afin qu’il se détende, il oubliera qu’il est photographié et retrouvera une expression agréable et naturelle. La communication est essentielle dans la pratique du portrait. Pour donner une apparence flatteuse à votre sujet, cherchez un angle qui dissimule les parties les moins attrayantes du visage. Le nez prendra de l’importance et un front large sera diminué si l’appareil est légèrement en contre plongée. Par contre, un menton un peu faible sera plus appuyé. Concernant l’objectif à choisir, il est conseillé de ne pas utiliser de grand angle qui déforme le visage, soit une focale inférieure à 70mm, à moins que vous souhaitiez utiliser cet effet rigolo. L’idéal est un court téléobjectif de 100mm. L’éclairage joue un rôle fondamental dans l’apparence agréable d’un visage car elle définit le volume, la lumière directe est peu flatteuse car elle crée des ondes disgracieuses sous les yeux et les contours. Il est préférable de choisir une lumière diffuse. Une lumière puissante mais diffusée met l’accent sur le grain de la peau et donne une subtile gradation des tonalités. Un éclairage classique consiste en un faisceau de lumière dirigé à 45° sur le côté et au-dessus du visage. Les éclairages de dessus, de côté ou de contre-jour en laissant une partie du visage dans l’ombre peuvent donner un effet dramatique s’ils sont utilisés avec contrôle. A l’extérieur, en pleine journée, un temps couvert et nuageux modèlera une lumière douce et diffuse. Alors qu’un soleil fort sous un ciel bleu apportera une lumière très dure. N’hésitez pas à déplacer vos sujets à l’ombre dans ce dernier cas. Et utilisez votre flash interne ou externe enfilé. Enfin, un réflecteur peut parfois également harmoniser les ombres en éclairant le visage. Lorsque vous photographiez une personne dans son environnement, veillez à ce que ce celui-ci ne domine pas dans l’image. Bien que la présence d’un être humain dans une photographie attire généralement le regard du spectateur. Un dernier point, enfin, concernant les enfants. Ils sont souvent difficiles à photographier car on ne peut leur imposer des poses, leur patience étant limitée. Il faut donc être réactif et détourner l’attention de l’enfant pour qu’il vous oublie. Les photos sont ainsi plus spontanées et vous pourrez saisir les différentes expressions allant de la colère à une expression de bonheur désarmante. Ne pas oublier de se mettre à leur hauteur afin de ne pas engendrer d’impression d’écrasement ou de domination. Le facteur essentiel du portrait est que la vérité du visage est donnée par les délicates modulations des surfaces et des volumes, et par leurs configurations particulières. Le meilleur portrait n’est pas seulement ressemblant. C’est surtout celui qui évoque le plus profondément le caractère propre du modèle.