Accueil » Photographie » Reflex Numérique » Maîtrisez votre reflex numérique - 3eme Edition - Formation Photographie

Cours photo | Maîtriser le flash

vidéo 30/57
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    Maîtriser le flash avec Maîtrisez votre reflex numérique
    00:00 / 08:47
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation Maîtrisez votre reflex numérique - 3eme Edition - Formation Photographie

Détails de la formation

Le flash constitue un apport de lumière artificiel, difficile à maitriser et souvent de mauvaise qualité, il peut détruire l’ambiance de la scène photographiée, nous verrons comment maitriser le flash dans ce tutoriel photographie. La plupart des reflex numérique d’entrée et moyenne gamme possèdent un flash interne que l’on peut solliciter rapidement. Pratique à l’usage, la qualité de lumière est cependant inférieure à celle d’un flash additionnel appelé « cobra », toutes les marques proposent ce type de flash.
Pourquoi, un flash externe est-il de meilleure qualité ? Tout d’abord parce que la source de lumière est plus grande et éloignée de l’objectif. On peut ensuite orienter le flash de façon à l’utiliser en réflexion sur un plafond blanc par exemple. Enfin, ces appareils possèdent bien souvent une puissance supérieure à leurs homologues internes au reflex numérique. On peut enfin adapter des réglages avancés comme l’utilisation d’objectifs grand angle ou la mise en place d’effets stroboscopiques. A l’usage, le flash externe s’avère être un outil précieux mais il est important d’en comprendre le fonctionnement. D’abord, rappelons que les flashes équipant nos boitiers ont une puissance relativement réduite, quelques dizaines de mètres tout au plus. Inutile donc d’enclencher le flash si l’on souhaite photographier un objet ou une personne au loin. Tenez également compte de cette règle : plus le sujet est éloigné du flash, moins il reçoit de lumière. La diminution de luminosité est proportionnelle au carré de la distance.
Tous les reflex numériques possèdent maintenant des automatismes efficaces pour gérer le flash PTTL, ETTL ou ITTL par exemple. Le reflex numérique calcule donc la puissance et l’angle de projection de la lumière en fonction de la distance du sujet, de l’ouverture et de la vitesse paramétrée. Je vous encourage évidemment à utiliser ces automatismes en corrigeant parfois ceci via la correction d’exposition au flash présent sur les boitiers. Le flash peut bien entendu servir à apporter une source de lumière lorsque celle-ci est très faible, comme ici par exemple. Bien dosé, on éclaire la scène de façon homogène. Lorsque vous appuyez à mi-court sur le déclencheur, votre appareil émet de multiples flashes, c’est qu’il se sert également de cet outil pour faciliter la mise au point automatique. Le flash peut également être utilisé en plein jour pour éclairer un premier plan, c’est ce que l’on appelle le « fill in ». sur cet exemple, la scène se déroule par temps couvert en plein jour. La première photo a été prise sans flash, on note l’ombre disgracieuse générée par la casquette. pour illuminer le regard de ce couple, j’ai utilisé le flash pour éclairer le premier plan, la photo à droite est totalement différente et beaucoup mieux. N’hésitez pas à utiliser cette technique avec votre reflex numérique. Bien que moins prononcé sur les reflex, il se peut parfois que le phénomène d’yeux rouges apparaisse sur vos photos, celui-ci est dû à la proximité du flash et de l’objectif ainsi que de sa puissance mal adaptée. Pour remédier à cela, les constructeurs proposent une option anti-yeux rouges. Cette option consiste généralement à produire un pré-flash, précédant la prise de vue afin de réduire la pupille de la personne ou des personnes photographiées. Même si cette option est intéressante, préférez n flash externe de meilleure qualité qui vous évitera ce désagrément.
Etudions maintenant la notion dite de « synchro lente » associée à l’utilisation d’un flash. Cette première photo a été réalisée sans flash à l’aide d’un objectif très lumineux à pleine ouverture et d’une sensibilité élevée. L’automatisme TTL intégré doit fournir les informations de réglages de votre boitier au flash afin que celui-ci délivre la puissance nécessaire à un bon, éclairage de la scène. Nous travaillerons donc en mode manuel pour imposer nos réglages au flash. Partant de ce principe, j’ai donc réglé ici l’appareil sur une vitesse rapide d’1/125 sec accompagnée d’une ouverture moyenne de focale f/8. On remarque tout de suite que si le premier plan a correctement été exposé, l’arrière-plan est tombé complètement dans l’obscurité. Le flash a fait correctement son travail mais ne peut pas éclairer correctement les deux plans. Pour cela, il est nécessaire d’utiliser une synchro lente. Une synchro lente consiste à utiliser les réglages de la première photo sans flash afin de conserver une exposition globale sur tous les plans. J’ai donc ici ouvert mon diaphragme à 2,8 par exemple et descendu ma vitesse à 1/15 s. Le flash a permis d’exposer correctement le visage, la vitesse lente de capturer l’environnement. Sur cette photo, on remarque que les cheveux et les lèvres possèdent des reflets disgracieux, ce sont les effets du flash interne du reflex numérique utilisé. Voici enfin la photo réalisée en synchro lente à l’aide d’un flash externe exposé sur le boitier, les reflets ont disparus, les traits sont moins durs grâce à une lumière plus douce.
Maintenant que nous savons ce qu’est la synchro lente, nous allons pouvoir observer les conséquences du réglage dit en premier ou second rideau du flash. Prenons une balle de golf que nous allons faire rouler de droite à gauche, cette première photo sans flash enregistre le mouvement de la balle grâce à une vitesse lente, on n’aperçoit donc que la trainée du mouvement. La balle roule toujours à la même vitesse, de droite à gauche, nous avons réduit la vitesse à 1/200 sec afin de figer son mouvement grâce au flash, nous sommes en synchro rapide. Si maintenant on règle à nouveau notre vitesse à 0,5 sec en donnant un coup de flash, nous sommes dans la condition de la synchro lente vue précédemment. Ici, le flash a bien éclairé notre balle puis la vitesse lente a permis d’enregistrer son mouvement. L’obturateur s’est ouvert lorsque la balle est passée à l’endroit où celle-ci est identifiable. Le flash d’un temps très court s’est déclenché à l’ouverture de l’obturateur et a éclairé notre balle, le temps de pause long a ensuite enregistré la trainée blanche. Le fait que le flash se déclenche au début de la pause longue s’appelle une synchro lente premier rideau. J’ai maintenant réglé mon flash pour qu’il se déclenche au second rideau. Les réglages d’ouverture, de vitesse et de sensibilité sont les mêmes et la balle va toujours de droite à gauche. La seule différence c’est que le flash s’est déclenché à la fin de ma pause longue, nous sommes ici dans une configuration second rideau. Certains flash possèdent une fonction stroboscopique dont voici la démonstration : il n’y a ici qu’une seule balle de golf allant de droite à gauche toujours, j’ai simplement réglé mon flash pour qu’il émette 5 éclairs durant la pause longue saisissant l’image de celle-ci à chaque fois. Le flash est un outil délicat à manipuler, il permet cependant de réaliser certaines photographies dans des conditions de lumière impossible à réaliser sans apport additionnel. Cet outil vous propose également des fonctionnalités créatrices qu’il est intéressant d’utiliser dans certaines situations. Apprenez cependant à le maitriser en multipliant les essais avec différentes configurations d’éclairage.

Cette formation Reflex Numérique est également disponible dans les packs suivants

4 Notes et avis
Note moyenne:
4.42857 5 0 21
21
Donnez votre avis sur la formation Maîtrisez votre reflex numérique - 3eme Edition - Formation Photographie !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires
Zekayi Ercan il y a 243 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

Droit au but, ça c'est du concret

La formation traite bien du coté technique de l'appareil au niveau des réglages suivant l'endroit et l'éclairage.

Le formateur est trop sympa et explique plutôt bien, il maitrise bien l'appareil .
Je souhaiterais à présent une formation sur l'art de la photographie.

Connaître le langage des photos et toutes les techniques artistique des grands photographes.

Savoir composer une photo.
Merci Elephorm, pour cette formation très instructive.
Pierre BARJONET il y a 602 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

Excellent !

Formation captivante et dynamique. Tout est passé en revue avec soin mais de façon très claire, sans verbiage inutile.

Bravo au formateur et â Elephorm pour la qualité pédagogique de ses formations. Je reviendrai et j'en ai déjà parlé autour de moi.

Juste un petit avis complémentaire, ce serait bien de pouvoir consulter parallèlement au cours, un petit ouvrage ou opuscule de référence synthétique que vous nous adresseriez .
Pierre BARJONET il y a 602 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

Excellent !

Formation captivante et dynamique. Tout est passé en revue avec soin mais de façon très claire, sans verbiage inutile.

Bravo au formateur et â Elephorm pour la qualité pédagogique de ses formations. Je reviendrai et j'en ai déjà parlé autour de moi.

Juste un petit avis complémentaire, ce serait bien de pouvoir consulter parallèlement au cours, un petit ouvrage ou opuscule de référence synthétique que vous nous adresseriez .
Michel Ferland il y a 1144 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

Merci pour vos bonnes

Merci pour vos bonnes formations. Elles sont bien structurées par sujet et on peut y revenir sur des points précis quand on le désire.