article(s) dans votre panier VOIR

Cours photo | Le coefficient de recadrage

  • Vidéo 6 sur 57
  • 4h13 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
previous
summary
resume
next
play
Le coefficient de recadrage avec Maîtrisez votre reflex numérique
00:00 / 03:32
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,95€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

On distingue aujourd’hui 3 familles principales de capteurs disponibles sur le marché des reflex numériques. Nous verrons étudierons chacune d’elles dans ce tutoriel photographie :
Les capteurs dits plein format « full frame » en anglais, ce sont en fait des capteurs de taille très proches du négatif 24x36, ils sont considérés comme des grands capteurs, ces capteurs sont disponibles uniquement sur des réflex haut de gamme et experts. Les constructeurs utilisent parfois le symbole FX pour identifier ce type de capteur.

Les capteurs dits de format APS, 2è famille, sont un peu plus petits que les capteurs précédents. Les constructeurs utilisent parfois le symbole DX pour identifier ce type de capteur, ils équipent la plupart des réflex numériques d’entrée et de moyenne gamme.

Enfin les capteurs dits 4/3 légèrement plus petits encore que les capteurs APS, en plus d’une taille réduite plus réduite, le rapport hauteur largeur est différent. Le format est moins allongé que le format 3/2 initial, ce type de capteur a été adopté par Olympus pour ses reflex numériques.
Attention, on parle bien ici de taille de capteur en millimètre et non du nombre de pixels. Le format 35 mm est basé sur un cercle d’image de 43 mm de diamètre projeté par l’objectif dans lequel on positionne un capteur de 24x36mm, le fameux 24x36.
Lors du début du numérique, dans les années 90, les fabricants se sont retrouvés confrontés à un problème de coût de fabrication. En effet si aujourd’hui ses cours en fortement baissés, à l’époque, réaliser un capteur de taille 24x 36 revenait extrêmement cher. Proposer un capteur 24x36 dans un reflex numérique aurait tout simplement positionné l’appareil à un prix exorbitant. Canon et Nikon on donc proposé des capteurs plus petits mesurant autour de 15x23 mm : le format APS. Cela entraine une problématique importante, le cadrage des optiques change alors en proportion.
L’objectif est bien sûr le même avec une focale réelle inscrite sur l’objectif, et l’image correspondante dans la chambre reflex et bien projetée, mais seule une partie du format 35 mm est conservée. L’image obtenue est rognée, recadrée comme si on en prenait un format 35 mm classique, mais qu’on en supprimait les bords, ce qui modifie l’angle de champ. C’est pourquoi si on veut conserver le même cadrage avec un capteur APS, DX, il faut s’éloigner du sujet ou alors changer d’objectif pour une focale plus courte, angle de champ plus large. L’avantage est que la taille du capteur ne variant pas, le facteur de recadrage est toujours le même. Ainsi, il sera proportionnel à sa taille par rapport au 24x36mm. Il est donc important de connaitre le factage de votre reflex numérique, cela permettra de calculer ce qu’on appelle la focale recadrée qui correspondra à ce que vous verrez dans votre viseur.
Ainsi, le facteur de recadrage pour les capteurs APS de chez Canon est de 1,6, chez Nikon, il est de 1, 5. Si vous vissez un objectif de focale 50 mm sur votre reflex numérique, il faudra ainsi multiplier par 1,6 ou 1,5 pour obtenir la focale recadrée soit 50x1, 6 mm ce qui nous donne 80 mm.