article(s) dans votre panier VOIR

Cours photo | Dans la pratique : démonstration de la profondeur de champ

  • Vidéo 21 sur 57
  • 4h13 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
previous
summary
resume
next
play
Dans la pratique : démonstration de la profondeur de champ
00:00 / 03:18
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,95€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

"Nous allons maintenant réaliser une démonstration de la profondeur de champ dans ce tutoriel photographie. Grâce à cette interface, nous pouvons modifier les valeurs d’ouverture et certains paramètres. Nous avons donc ici une scène à photographier présentant 3 plans distincts, ces 3 plans sont représentés par des légumes, ici des tomates. Nous avons une première tomate sur le premier plan à gauche, une deuxième tomate au centre et une troisième tomate en arrière plan. La netteté comme vous pouvez l’observer est réalisée ici sur la deuxième tomate, nous avons donc le bord de celle-ci qui est nette, tout le reste est en flou.
Cette interface nous permet notamment de travailler en mode priorité ouverture, le mode AV chez Canon ici. Nous pouvons donc modifier l’ouverture ici à f/8 ainsi que la sensibilité. La sensibilité ici est imposée à 400 ISO, elle permet d’avoir un éclairage satisfaisant pour la scène par rapport à la lumière qui est actuellement photographiée. Donc, à 400 ISO nous pouvons réaliser nos tests en modifiant l’ouverture (ici f/8), nous commençons avec l’ouverture la plus grande, f/8 étant une très grande ouverture qui provoque ici une très courte profondeur de champ. Si je modifie cette valeur, nous observons progressivement que les différents plans deviennent nets, je suis ici à f/5, 6 et on commence à voir apparaitre le fond ainsi que la dernière tomate. Si je continue à fermer, f/10 ici, on voit donc que la première tomate et la tomate qui est en arrière plan deviennent beaucoup plus nettes. Nous sommes maintenant ici à f/22 fermé totalement, on aperçoit bien que les 3 plans sont nets, on a également le mur à l’arrière plan, la granulité du mur qui apparait. Le fait de fermer le diaphragme à f/22 une grande valeur nous a bien apporté une grande profondeur de champ. Essayons maintenant de réaliser une photographie, on a bien l’effet désiré, les 3 plan sont effectivement nets.
Cependant, lorsqu’on modifie la valeur d’ouverture il faut faire attention à la vitesse puisque celle-ci augmente considérablement, nous somme à 0,4 s cette photo n’aurait pas été nette si je n’avais pas utilisé ici un trépied afin d’éviter tout simplement le flou de bougé. Donc, faire très attention lorsqu’on ferme l’ouverture, quand on augmente la valeur de f, tout simplement de faire attention à la vitesse pour que celle-ci soit exploitable suivant les conditions. On peut évidemment augmenter la sensibilité ce qui nous permettra à la rigueur de conserver une vitesse satisfaisante.
"