article(s) dans votre panier VOIR

Pièges et Corrections

  • Vidéo 20 sur 51
  • 3h58 de formation
  • 51 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
previous
summary
resume
next
play
Pièges et Corrections avec Maîtriser votre reflex numérique
00:00 / 09:34
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel en ligne, l’auteur vous explique comment contrôler l’exposition d’une photo avec un reflex numérique. L’objectif est d’avoir un résultat correct sur une photo. Lorsque vous utilisez les modes priorités, ouvertures ou vitesse, l’appareil dispose d’un couple vitesse/ouverture adéquate mesuré par la cellule de l’appareil en rapport à la valeur que vous avez imposée. La cellule peut cependant se tromper. De ce fait, le photographe doit corriger en surexposant ou sous-exposant son appareil. Pour ce faire, il doit utiliser la fonction de Correction d’exposition exprimée en indice lumineux ou IL. Il peut également faire du bracketing. Le bracketing est l’action de prendre une photo plusieurs fois à différentes expositions pour assurer un résultat correct sur une photo. Par ailleurs, avec un reflex numérique, vous avez trois types de mesure d’exposition qui correspondent à certaines situations. La première est appelé Evaluative ou Matricielle, c’est la mesure par défaut de tous les reflex puisque la cellule effectue une moyenne des éléments présents dans le cadre à travers un nombre de capteurs définis. Cette mesure est efficace dans la plupart des situations. La deuxième est une mesure moyenne à prédominance centrale. Par rapport à la première, elle donne plus d’importance à une zone définie. C’est un choix adéquat lorsque vous priorisez la bonne exposition d’un sujet principal. Enfin, la mesure spot généralement réduite à moins de 1% permet de réaliser l’exposition exclusivement, à partir d’un élément présent au centre du viseur. Ce choix est utile dans le cas où vous désirez contrôler précisément l’exposition en imposant à l’appareil quel élément servira de référence pour le calcul. Pour terminer, il ne faut pas vous fier aux écrans des reflex pour contrôler les expositions d’une photographie. Ces écrans sont généralement peu performants sur ce point. A l’œil nu, les expositions peuvent varier suivant l’inclinaison de l’appareil. C’est en vérifiant l’histogramme que vous contrôlez précisément cette équilibre. En conclusion, le reflex numérique permet de mesurer l’exposition d’une photo.