Accueil » Audio-MAO » Techniques Audio » Apprendre le Mastering Audio - La finalisation après mixage

Tuto Techniques Audio | Eq : Gestion du facteur de Qualité Q

vidéo 17/62
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    Eq : Gestion du facteur de Qualité Q
    00:00 / 04:10
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation Apprendre le Mastering Audio - La finalisation après mixage

Détails de la formation

Dans le cadre de ce tutoriel Mastering Audio, l’auteur va vous enseigner l’Eq : Gestion du facteur de Qualité Q. Au cours de cette formation Mastering Audio, vous allez vous initier à :

• Appliquer une largeur de bande avec le facteur Q sur un mix.
• Agir sur des fréquences très petites.
• Agir sur des fréquences plus importantes.
• Visualiser l’incidence sur un analyseur fréquentiel.
• Définir l’influence qu’a le facteur Q sur une correction sans changer la fréquence centrale.
• Préciser la gestion de la fréquentielle lors d’un mastering.

Cette formation Techniques Audio est également disponible dans les packs suivants

8 Notes et avis
Note moyenne:
4.37143 5 0 35
35
Donnez votre avis sur la formation Apprendre le Mastering Audio - La finalisation après mixage !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires
Jean-Marie Duron il y a 13 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

Très intéressant

Il serait utile que le volume des pistes traitées soit un peu plus fort que celui de la voix de présentation pour bien entendre les fréquences choisies lors des diverses modifications, surtout pour un auditeur un peu novice en matière de fréquences.

Cela dit, c'est passionnant d'observer la précision et la maîtrise d'un professionnel du mixage; et les nombreux conseils montre une grande expérience.
Juliette il y a 10 jours.

Très intéressant

Bonjour Jean-Marie,

Merci pour ce commentaire: nous passons le message aux équipes techniques.

Excellente journée,
Jean-Gurvan Jarnouen de Villartay il y a 424 jours.
Votre note :
4 5 0 0
0

Avis partagé

Quand j’ai finis cette formation je me suis dit, fichtre c’est beaucoup plus simple que le mixage, pourtant c’est une partie importante le mastering et voyant les avis négatif en-dessous cela laisse sceptique. Mais d’un autre côté, la formation est bien dans l’ensemble, avec le même formateur qui a fait une très bonne formation sur le mixage audio (qui m’a beaucoup aidé, je vous la conseille). Donc je vais quand même au cas où compléter avec d’autres formations ailleurs. Mais je pense que c’est déjà plutôt pas mal ce qui est appris ici. Comme dis Van Lochem « Il n’y a plus qu’à mettre en œuvre… » En tout cas merci à Badagée pour son travail.
Myster_ross il y a 680 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

formation claire et rapide

une formation précise, qui va à l'essentiel ! tout est expliqué clairement ! merci pour ce petit coup de pouce
Litwin Mario il y a 705 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

Ajout à mon premier commentaire

Après un deuxième visionnage en profondeur de cette formation, je voudrais ajouter en quoi elle est indispensable pour comprendre beaucoup de choses sur la technique du son.
Tout d'abord, il faut signaler que l'ingénieur du son est complémentaire du compositeur-arrangeur et que l'un ne saurait exister sans l'autre, même si le musicien qui travaille en home studio se voit attribuer pour ses propres travaux la casquette d'ingé-son.
Et c'est là que le bât blesse, heureusement dirais-je, pour pouvoir s'ouvrir à une nouvelle connaissance, car l'ingénieur du son a une écoute différente de celle du musicien. En effet, le musicien écoute des mélodies, des accords, des timbres et (j'espère) de la musicalité et des expressions, alors que l'ingénieur du son écoute des textures, des espaces sonores, des réverbérations, des compressions, des conditions de prise de son, etc., paramètres qui ne sont qu'effleurés dans l'univers du musicien lorsqu'ils ne sont pas littéralement ignorés.
Or cette formation est indispensable au musicien pour comprendre l'univers de l'ingénieur du son, ainsi que sa façon d'écouter, de penser et de ressentir la musique, en bref, savoir ce qu'il a dans la tête.
Pour que le mixage et le mastering ne soient plus un mystère et mieux travailler ensemble, et pouvoir adopter le double rôle lorsque les circonstances l'exigent chez un musicien. La connaissance de la technique du mixage, tout comme celle de l'acoustique, enrichit la profession du compositeur-arrangeur.
Je voudrais finir en exprimant mon admiration sur la façon dont Alexandre Badagée, tout au long de la formation, s'attaque avec talent en temps réel, en pensant en haute voix, à un morceau difficile, composé d'une multitude des pistes, dont beaucoup souvent doublées et facilement négligeables, risquant d'être en conflit entre elles et qu'un arrangeur scrupuleux n'oserait pas présenter au mixage.
Et il arrive à sortir un travail remarquable à partir d'une série de ruches élaborées par des musiciens de talent, certes (malgré une guitare acoustique fausse) mais dont on s'aperçoit qu'ils ont peu de connaissances en orchestration, ce qui est souvent le cauchemar de l'ingé-son.
Comme les alchimistes de l'antiquité, transformer la matière brute en or c'est le but de la création, Alexandre Badagée le réussit avec talent et nous le transmet avec enthousiasme.
Antoine Feron il y a 719 jours.
Votre note :
4 5 0 0
0

Très bien

Comme d'habitude, très bonnes explications concernant, pour cette formation, le mastering.

Bien détaillée, avec beaucoup d'exemples pratiques mais aussi de la théorie.
Un très bon chapitre sur le 'Ear training' afin de familiariser votre oreille pour trouver rapidement des solutions à vos problématiques de fréquence, de compression, d'équalisation...
Et pour terminer cette formation, une mise en pratique d'une vingtaine de minute regroupant toutes les notions parcourues.
Tester sur mes productions, avec un mastering purement numérique , et le résultat est plutôt satisfaisant !
A voir si vous ne voulez pas rater la dernière étape de votre production !
David van Lochem il y a 861 jours.
Votre note :
4 5 0 0
0

très bon débroussaillage de toutes les notions essentielles ...

reste à mettre en oeuvre ...
julien maille il y a 867 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

un bon TP sur le mastering

Bien expliqué il permet de mieux comprendre le rôle du mastering.