article(s) dans votre panier VOIR

Tuto photo | Qualité d'assemblage : quid des défauts optiques ?

  • Vidéo 26 sur 62
  • 6h29 de formation
  • 62 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
previous
summary
resume
next
play
Qualité d'assemblage : quid des défauts optiques ? avec Apprendre la photographie panoramique avec Autopano
00:00 / 07:36
HD
fullscreen
Je m’abonne à partir de
16,6 € / mois
OU 49,90€ Ajouter au panier
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès illimité

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation vidéo concernant la photographie panoramique avec Autopano, l’expert formateur vous apprend la qualité d’assemblage reliée au quid des défauts optiques. L’objectif de ce tutoriel en ligne est d’arriver à savoir s’il est nécessaire de retoucher les images individuelles avant de faire l’assemblage. Pour savoir cela, vous devez en premier lieu passer dans Photoshop. En notant qu’il s’agit du logiciel aidant à retoucher l’image. Dans Photoshop, vous ouvrez l’image assemblée par Autopano Giga. Vous pouvez constater, il s’agit donc d’une image à haute définition. A part cela, vous constatez également que l’image a été rendue en mode Multicalque. Les différentes images qui composent l’image finale, sont superposées au-dessus de cette dernière. En affichant tous les calques, vous pouvez remarquer que l’image finale comporte différentes erreurs. Vous pouvez par exemple voir que certaines images sont sombres. Vous remarquez que des zones de raccord entre les images créent une variation de luminosité. Par contre, l’image n’a pas de défaut d’alignement. De ce fait, vous ne voyez aucune image fantôme. Cela est fait parce que le logiciel est capable dans une certaine mesure de récupérer un petit déplacement d’image, entre deux photos consécutives. Il faut donc savoir que les logiciels d’assemblages sont capables dans une certaine mesure de corriger, un certain nombre de défauts dans les images prises individuellement. En revanche, il est nécessaire de savoir jusqu’où les logiciels peuvent rattraper ce genre d’écart. En notant que par principe la méthode par assemblage impose la partie la plus fragile de chaque photo, puisqu’il s’agit de rassembler les bords. Or, les défauts d’une image se concentrent sur les bords d’une image. Vous pouvez par exemple visualiser les défauts de vignettage, visible notamment en haut des photos. A part cela, vous pouvez aussi voir la distorsion. Pour conclure, il est donc nécessaire de retoucher les images avant le faire l’assemblage.