article(s) dans votre panier VOIR

Tuto After Effects | Exploitation des données de profondeur

  • Vidéo 50 sur 57
  • 7h22 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
previous
summary
resume
next
play
Exploitation des données de profondeur
00:00 / 06:24
HD
fullscreen
Je m’abonne à partir de
16,6 € / mois
OU 49,90€ Ajouter au panier
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès illimité

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo formation sur Adobe After Effects CS4, l’auteur vous apprend à exploiter des données de profondeur. L’objectif de ce tutoriel en ligne est de maîtriser les techniques fondamentales du compositing avec ce logiciel. En premier lieu, il est indispensable de disposer d’un rush issu d’un logiciel de traitement 3D. A partir de cette séquence, vous avez la possibilité d’exploiter les attributs de celle-ci par rapport à la profondeur de champ, aux changements de couleurs et bien d’autres encore. Dans ce cadre, vous pouvez également intégrer des masques, si nécessaire, ainsi que des éléments créés dans After Effects. Pour ce faire, vous générez des fichiers pour stocker les données. Les formats de fichiers pris en compte sont RLA, RPF et OpenEXR. Ces fichiers sont ainsi le support des modifications apportées à la séquence de départ. En plus de cela, vous ajoutez, dans un fichier, des mouvements de caméra. Afin d’exploiter les données de profondeur, vous travaillez à partir du rush de la séquence en 3D et des différentes passes de cet élément. Ces passes correspondent aux aspects de la séquence en considérant les ombres, la réflexion, la réfraction, la lumière et les volumes. En partant de ces éléments, vous utilisez les couches 3D. Pour y parvenir, vous allez dans l’onglet Effet puis vous sélectionnez l’option Couche 3D. Ainsi, vous utilisez la sous-option Cache de profondeur pour bénéficier d’un masque sur certaines parties de la séquence. De plus, l’étendue du cache est réglable à partir du paramètre Profondeur. A ce stade, vous avez la possibilité d’intégrer de nouveaux éléments selon l’emplacement du cache. Par ailleurs, les différentes variantes de l’effet Couche 3D vous permettent d’obtenir d’autres résultats. Vous pouvez également varier la zone d’application de ces différents effets. En complément de cela, vous misez sur le réglage des différents paramètres associés afin d’aboutir à des résultats satisfaisants. En conclusion, l’attribution des effets sur un rush vous permet de générer des séquences personnalisées.