article(s) dans votre panier VOIR

Tuto ZBrush | Réglage de la profondeur de champs avec Photoshop

  • Vidéo 32 sur 34
  • 3h04 de formation
  • 34 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Réglage de la profondeur de champs avec Photoshop
00:00 / 03:19
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
19,97€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel on va ajouter de la profondeur de champs à l’illustration.

On commence par diminuer l’ombre portée du centipède. Aller dans le calque et dans le masque de fusion, gommer légèrement les ombres pour qu’elles soient moins denses et pour qu’elles respectent le côté perspective atmosphérique. Pour le ciel, aller dans filtre et convertir en smartfilter. Ce qui permet de créer un effet sur le fond sans l’abimer. On va choisir un flou gaussian. Ne pas oublier de le régler. L’idée c’est de créer une profondeur de champs, une photo un petit peu en macro. Cela va permettre de diminuer les détails dans le fond et de mettre le sujet plus avant. L’intérêt du smartfilter, c’est de revenir sur les réglages et de jouer sur l’opacité, par exemple, de l’effet, de retrouver l’originale et de réactiver le filtre. Ne pas hésiter à diminuer l’opacité et puis de valider l’effet. Même opération sur les rochers pour avoir un effet fondu. Convertir en smartfilter, puis aller dans filtre, blur, flou gaussian et activer un flou, un petit peu moins important que le fond, car ici on est un peu plus près. On va remplir en noir le masque de fusion avec le pot de peinture, cela va supprimer l’effet. Puis revenir avec une brosse pour peindre en blanc pour réactiver les parties qui nous intéressent, qui sont plus floues, c'est-à-dire, celles qui sont derrières. De manière à simuler encore une fois le flou d’un objectif, la profondeur de fond. Comme si la netteté, on dit le point en photo, sur le devant, donc la partie de la tête du centipède. Ne pas hésiter à diminuer un peu aussi sur les côtés. Tous ces petits réglages sont subtils, mais ils vont contribuer au réalisme et à la lisibilité de l’image.

Ceci fait, on va passer aux dernières finitions de l’illustration.