Accueil » 3D » ZBrush » Atelier créatif : Le Centipède - avec ZBrush et Photoshop

Tuto ZBrush | Passe de rendu dans Photoshop partie 1

vidéo 18/34
  • Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

    Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

    La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
    previous
    summary
    resume
    next
    play
    Passe de rendu dans Photoshop partie 1
    00:00 / 10:59
    HD
    fullscreen

Ce cours vidéo fait partie de la formation Atelier créatif : Le Centipède - avec ZBrush et Photoshop

Détails de la formation

Dans ce tuto on va démarrer le compositing dans Photoshop et on va s’occuper des passes de rendu qu’on a enregistré via Zbrush.

Avec toutes les passes, on va faire quelques manipulations en commençant par les shadows. Aller dans Image, Mode et changer en Grayscale puis en RGB pour que cela se retrouve dans document. Faire un déplacer-déposer avec la touche SHIFT enfoncée pour que cela cale exactement sur le format. Avec la passe de rendu de Masque, on fait aussi Grayscale puis RGB. Glisser son fichier dans la fenêtre (Ne pas enregistrer les modifications). La passe suivant est déjà en RGB, la mettre dans le fichier. Même manipulation avec la gorilla. Puis la Zdepth, qu’on va prendre après, mais on va tout d’abord prendre le rendu avec le chrome. Le rendu sans ombre, sans effet. On enchaîne avec l’occlusion, la SSS tout en faisant Grayscale et en RGB. Faire un glisser-déposer toujours avec SHIFT enfoncée pour que cela épouse le format. Puis fermer. Ensuite l’occlusion en faisant la même manipulation avec Grayscale. Il reste la Zdepth, on la met en RGB puis à 8 bits au niveau du channel si elle était à 16 bits. On se retrouve ensuite sur le document avec toutes les passes de rendu. Commencer par les trier de manière à faire le compositing et les différents réglages. Décliquer et s’occuper en premier du masque qu’on voit en noir et blanc. Aller dans Sélection, en sélectionnant le noir et faire Similar et effacer avec delete le noir. Le mettre ensuite en dessous de la passe de rendu principal, on va créer un fond blanc en dessous, c'est-à-dire sur un calque, on sélectionne ensuite le rendu principal et faire CTRL+ATL+G pour faire un calque d’écrêtage qui épouse parfaitement la forme qui est en dessous. On va faire cela à chaque fois, ce qui permet de garder une matrice de la forme en dessous et d’avoir toute la pile de calque en dessous. Poursuivre avec CTRL+ALT+G et en sélectionnant Multiply dans Layers et descendre un peu l’opacité avec le rendu chrome et gorilla. Changer et mettre en Overlay au niveau du mode des calques tout en baissant l’opacité. Mettre le suivant en color dodge pour récupérer les lumières. Continuer en utilisant CTRL+ALT+G à chaque fois avec le chrome, qu’on va mettre en Overlay. Ne pas hésiter à baisser l’opacité Toujours utiliser CTRL+ALT+G pour mettre en calque d’écrêtage. On poursuit avec la passe d’occlusion, qu’on va mettre en Overlay, très puissante parce que c’est du blanc. Cela va permettre de booster les lumières. A noter qu’il faut descendre considérablement l’opacité. Il reste le SSS qui va permettre de créer une espèce de petite 05 :36 sur les bords. Puis on va mettre en color dodge et baisser l’opacité. Déjà un premier jet de réglage de ces passes qui permettent de voir chaque action entre elles. Maintenant on va affiner. En dessus des passes shadows en multiply, qu’on a baissé un peu et qu’on va décliquer. Nous avons la passe normale. On va regarder ce que cela donne avant d’affiner tout cela de manière à voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Ne pas hésiter à faire des tests suivant ce que l’on désire et de revenir sur les différents réglages d’opacité. On affine tout en restant sur Overlay sur le chrome, 06 :43. Ne pas hésiter à regarder avec ou sans opacité. Voire les différentes passes et les choses qu’on peut récupérer au niveau des lumières, des volumes. On observe l’avant et l’après, si tout fonctionne en hésitant pas à baisser l’opacité. Augmenter un peu le volume des ombres. Il faut prendre du temps de manière à trouver le bon compromis avec l’utilisation des différentes passes que nous avons fait. L’idée c’est de créer quelque chose de mieux visuellement. Il faut chercher quelque chose d’assez réaliste. Il faut profiter de toutes les passes et affiner au fur et à mesure les réglages. Créer un masque de fusion, gommer car on est dans le calque multiply des ombres et atténuer un peu certaines ombres qui sont un peu trop marquées et du coup cela fait perdre de détails. Cela permet de retoucher. Il ne faut pas hésiter avec les masques de fusion, de venir regommer ou faire disparaître un petit peu de matière. C’est tout l’intérêt de ces calques de fusion. Ne pas hésiter à supprimer les ombres qui sont empirisantes sur l’image. On peut rediminuer un peu la passe neutre pour pouvoir récupérer le rendu d’origine. Revenir sur le masque de fusion et atténuer légèrement les ombres sous les pattes, notamment celles de l’arrière qui sont un peu trop contrastées et du coup qui gêne un petit peu le côté réaliste, surtout sur un fond blanc, où la lumière réfléchit puisqu’on va faire un rendu sur le fond blanc. Cela va être plus juste au niveau de l’achromie et au niveau des contrastes. Enlever les rendus qui ne vont pas servir plus tard. Ne pas hésiter à faire beaucoup d’essaies pour obtenir le résultat qu’on souhaite. C’est le but du compositing dans Photoshop avec les différentes passes. Récupérer le chrome et le mettre en color dodge, amenant à une espèce d’effet un petit peu miroir, un petit peu glacé qui n’est pas inintéressant.

On va pouvoir poursuivre les réglages dans la deuxième partie.

2 Notes et avis
Note moyenne:
3 5 0 4
4
Donnez votre avis sur la formation Atelier créatif : Le Centipède - avec ZBrush et Photoshop !
Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires
Luis Campillo Matias il y a 173 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

Trés bonne formation !

J'ai rien à dire, je débute et juste avec les premiéres vidéos j'apprend beaucoup.
CLAUDE FREDERIC il y a 877 jours.
Votre note :
5 5 0 0
0

stimulant pour débutant !

En plus d'apprendre des choses sur l'utilisation du programme, sur plein de détails techniques, mais aussi de façon plus général de construction d'une illustration, le formateur sait communiquer le plaisir de créé.