article(s) dans votre panier VOIR

Le dirigeant de la société

  • Vidéo 11 sur 18
  • 1h09 de formation
  • 18 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le dirigeant de la société
00:00 / 05:03
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans cette formation relative aux structures juridiques, le formateur vous explique le dirigeant de la société. L’objectif de cette vidéo est d’évoquer la différence ainsi que la ressemblance entre les SAS et les SARL au niveau de la gérance. Concernant la SARL, ce type de société peut avoir un ou plusieurs dirigeants. L’appellation de ce dirigeant est le gérant. Tandis que pour les SAS, l’unique dirigeant est appelé le président d’une SAS. Toutefois, ce président peut être secondé par d’autres organes de direction tels que la direction générale ou le comité de conseil de la direction. Quant à la caractéristique des dirigeants, ceux des SARL doivent être des personnes physiques. Alors que le dirigeant d’une SAS peut être une personne physique ou une personne morale. Cependant, les dirigeants sont sélectionnés par les associés aussi bien pour la SARL que pour la SAS. Par contre, celui qui est désigné comme étant le gérant ou le président peut s’agir d’une personne en dehors des associés. Pour le cas de la SAS, la qualité du président voté doit suivre les critères établis dans le statut juridique. Par la suite, que ce soit pour la SAS ou la SARL, c’est toujours le dirigeant qui représente la société auprès des tiers. Il est à noter que les associés dans les deux types d’entreprise peuvent limiter le pouvoir et les possibilités d’action du dirigeant en incluant des clauses dans les statuts. Toutefois, ces clauses sont inopposables au tiers. Dans le cas où le dirigeant enfreint une de ces clauses sans l’accord des associés, ce dernier peut être sanctionné. En l’occurrence, le dirigeant peut démissionner sans motif suite à cet acte. Concernant les sanctions, le dirigeant qui a commis la faute peut être révoqué par les associés. Pour la SARL, la révocation doit être justifiée par un motif juste. Dans le cas contraire, le dirigeant est en mesure d’être dédommagé. Pour continuer, les dirigeants possèdent une responsabilité civile, pénale et financière. De ce fait, un dirigeant qui agit dans un autre but que l’intérêt social de la société est sanctionné en tenant compte de ces trois responsabilités. En conclusion, les dirigeants ont des responsabilités importantes dans une SARL ou SAS en sachant que l’intensité et le degré du pouvoir sont définis en fonction de la structure juridique.