article(s) dans votre panier VOIR

Les Bases et la méthodologie du traitement fréquentiel sur Cubase 9

  • Vidéo 45 sur 59
  • 7h48 de formation
  • 59 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les Bases et la méthodologie
00:00 / 04:27
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours, le formateur vous présente les bases et la méthodologie sur Cubase 9. L’objectif de cette vidéo est de vous relater les principes de mixage sous traitement fréquentiel. Pour ce faire, vous travaillez sur la dimension du son. Celle-ci englobe la fréquence du son, la dynamique, la spatialisation ou stéréo et la profondeur sonore. Dans l’optique du mixage sous traitement fréquentiel, vous préparez préalablement une track finalisée établie dans une piste répertoire. Ceci étant fait, vous rajoutez des pistes de groupes par rapport à chaque type d’instrument. Ainsi, vous sélectionnez une piste et vous la jouez en boucle. Par la suite, vous basculez sur le panneau Inspecteur et vous sélectionnez l’icône Editer configurations de voie d’instrument. Cette action génère l’apparition de l’équaliseur qui va vous permettre de mixer la track et de jouer sur la dimension du son. Afin d’y arriver, l’équaliseur dispose de l’analyseur spectral sur lequel apparaissent les fréquences et la dynamique sonore dès la lecture de l’instrument. Ce qui vous amène à jouer le mixage sur le son fréquentiel de manière à fusionner l’ensemble des instruments. Cela se fait en travaillant sur l’homogénéité de leurs tonalités respectives. L’objectif est d’avoir une track complète et de pallier l’effet de dissociation des instruments par mixage. Pour y arriver, l’équaliseur dispose de plusieurs paramètres. Premièrement, vous avez deux sections fréquentielles à savoir le Channel Strip et l’Egaliseur. Deuxièmement, vous avez les réglages proprement dits qui se composent de quatre fréquences. Troisièmement, il y a les différents types de visuels à partir de l’icône Afficher potentiomètre d’égaliseur. Ces visuels servent à effectuer le mixage sous un visuel de donnée, de potentiomètres, ou sous forme de graphique. Ce qui permet de sculpter la fréquence. Pour entrer dans l’actionnement de l’équaliseur, vous basculez sur la section Egaliseur et vous cliquez sur le bouton Activer/Désactiver bande. Cette action enclenche les paramètres de fréquences pour agir en addition ou en soustraction en dB par rapport à la fréquence choisie. Pour ce faire, vous disposez des deux boutons de réglages superposés. Sur le bouton Fréquence de bande, vous optez pour le choix de la fréquence et sur le premier bouton gain de bande, vous additionnez ou soustrayez la fréquence choisie. Que ce soit sous forme d’échelle ou de paramétrique. Il ne vous reste alors qu’à régler la précision sur le bouton Facteur Q. En conclusion, l’équaliseur permet un mixage minutieux des fréquences sonores.