article(s) dans votre panier VOIR

Layering Harmonique sur les synthés avec Cubase 9

  • Vidéo 34 sur 59
  • 7h48 de formation
  • 59 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Layering Harmonique sur les synthés
00:00 / 09:33
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation, l’auteur vous apprend le layering harmonique sur les synthés pour Cubase 9. L’objectif de cette formation est de vous expliquer le principe du layering harmonique sur les synthés rythmiques. Dans ce cadre, vous travaillez depuis des synthés rythmiques sous layering rythmique. Par la suite, vous lancez le morceau pour déterminer les accords dysfonctionnels ou les accords monotones. Cela fait, vous basculez sur l’éditeur MIDI et vous le dépliez de manière à avoir une grande perspective des accords. Pour agir dans la layering harmonique, vous utilisez les accords de base pour jouer une octave en dessus si le ton est trop bas et une octave en dessous si le ton est trop haut. Dans ce sens, que ce soit au niveau de la tonique, de la tierce, de la quinte ou de la septième, vous avez la possibilité de jouer sur les octaves en faisant attention de ne pas sortir de la tonalité. Pour vous aider dans la montée ou la descente d’octave, vous utilisez la touche Shift combinée de la flèche haut ou la flèche bas du clavier numérique. Pour continuer, vous supprimez ou vous créez certaines notes ou certaines mesures de l’accord. En notant que vous devez faire attention à ce que la suppression ou l’ajout de note n’affecte pas la tonalité et l’harmonie de l’ensemble. A travers ces deux méthodes, vous avez une ouverture ample pour contrôler les harmonies dans le layering pour laisser la place à des synthés par rapport au layering rythmique. Par conséquent, le layering rythmique est effectif quand vous trouvez le meilleur compromis entre les layers en effectuant un emboitement dans les mesures et les notes. Pour plus d’efficacité, vous pouvez tout simplement reprendre le layering rythmique et jouer sur les tonalités en variant le contenu. En faisant cela, vous ne perdez pas la tonalité et vous ne risquez pas de sortir de l’arpège. En conclusion, le layering harmonique sur les synthés travaille plus dans l’harmonisation et la personnalisation que dans la mise en accord.