article(s) dans votre panier VOIR

Définition de Raw sur Lumetri de Premiere Pro

  • Vidéo 32 sur 44
  • 2h59 de formation
  • 44 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Raw, qu'est-ce que c'est?
00:00 / 01:29
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation en ligne sur la colorimétrie de Lumetri avec Premiere Pro CC, David Block vous apprend ce qu’est le Raw. Le but de ce cours vidéo est de vous développer les différentes caractéristiques de ce format de fichier. D’abord, le format Raw permet de générer des fichiers qui contiennent une quantité importante de données. Avec ce volume, les fichiers qui admettent ce format ne peuvent être visualisés sur des écrans ordinaires. En effet, lorsque vous attribuez le format Raw à des fichiers médias, vous omettez la courbe de Gamma qui doit y être incluse. A cet effet, ces fichiers n’acceptent aucun espace colorimétrique. Par conséquent, l’enregistrement des fichiers sous format Raw correspond à une conservation des données sous forme brutes. En tant que telles, elles sont similaires à celles qui sont issues du capteur, donc sans modification ni traitement appliqués. Il est à noter que ce type de fichier se caractérise aussi par un volume important. Cela est dû à la capacité de celui-ci à stocker un nombre important d’informations. En dépit de ce détail, le format Raw a pour avantage de conserver toutes les données associées à une image. Dans le cas où vous choisissez un tout autre format de fichier à l’enregistrement, vous êtes contraint de renoncer à certaines de ses informations. Dans un cas concret, lorsque vous appliquez une courbe de Gamma à une séquence donnée, vous remarquez au niveau de cette courbe un écrasement par rapport aux zones sombres. En revanche, avec le format Raw, vous disposez encore de données en deçà de ce seuil. A partir de cela, vous êtes en mesure d’exploiter cette propriété. A cet effet, si vous rehaussez la courbe, vous avez la possibilité de montrer plus de détails dans les zones sombres. Il en est de même pour les zones blanches. En conclusion, l’utilisation du format Raw vous permet de garder les informations relatives à une séquence.