article(s) dans votre panier VOIR

La valeur BLANK (valeur nulle) sur Power Pivot 2016

  • Vidéo 33 sur 39
  • 3h02 de formation
  • 39 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La valeur BLANK (valeur nulle)
00:00 / 04:04
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
59,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours vidéo pour apprendre Power Pivot 2016, le formateur vous apprend la valeur BLANK. L’objectif de cette formation consiste à améliorer la fonction Switch. L’idée est de parvenir à indiquer le cas où la valeur de la cellule est nulle. Pour ce faire, vous développez la fonction Switch qui est destinée à une colonne définie. Par la suite, vous faites en sorte que chaque hypothèse contenue dans la fonction soit présentée ligne par ligne. Afin d’y arriver, vous utilisez la combinaison de la touche Maj, la touche Shift ainsi que la touche Entrée du clavier avant chaque hypothèse. A part cela, chaque hypothèse doit être alignée à un niveau différent. Pour cela, vous utilisez la touche Tab. Suite à cette action, vous mettez en place l’hypothèse qui correspond à la cellule vide. Pour ce faire, vous utilisez la fonction Blank. Dans ce sens, vous ne l’introduisez pas par la signe = puisque cette fonction est relative à une comparaison. Par la suite, une paire de guillemet s’affiche de façon automatique. En effet, les données qui sont concernées par cette fonction sont celles qui ne possèdent pas d’argument. Pour continuer, vous indiquez le résultat attendu suite à la détection de cette hypothèse. De ce fait, vous mettez entre deux guillemets l’expression Non applicable. Une fois que vous avez terminé la construction de la fonction, vous la clôturez avec un point-virgule. Cette action faite, vous utilisez l’icône de validation qui se trouve dans la barre de formules. Avec l’utilisation de la fonction Blank, vous êtes en mesure de vous passer de la fonction If. En effet, dans le cas présent, la similarité de la nature des expressions vous permet d’exécuter directement une comparaison à travers la fonction Switch. En conclusion, cette fonction est un outil pour la mise en évidence des cellules à valeurs nulles.