article(s) dans votre panier VOIR

La typographie Times New Roman

  • Vidéo 10 sur 27
  • 2h41 de formation
  • 27 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Times New Roman
00:00 / 05:32
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
59,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Avec ce tutoriel en ligne sur la connotation typographique, David Rault vous présente le Times New Roman. Le but de ce cours est d'en comprendre les caractéristiques typographiques. En 1929, le journal anglais The Times fait l'objet d'un article indécent de la part de Stanley Morrison vis-à-vis du style de caractères de ce quotidien. Sous la demande des éditeurs du journal, Stanley Morrison est convié à inspirer un tout nouveau caractère. Ainsi, il donne les directives au graphiste Victor Lardent pour mettre en œuvre une police moderne se basant sur celle du journal. L'idée est alors de rénover le Times Old Roman pour l'adapter au contexte journalistique. Il est surtout question de privilégier la lisibilité des mots quelle que soit la taille de la police. A cette issue, la nouvelle police s'attribue le nom de Times New Roman en rappel à l'ancienne typographie. Ce nouveau caractère obtient ensuite une licence qui lui permet d'être exploité dans les deux fonderies en concurrence, Monotype et Linotype. Cette licence est même acquise par Microsoft et distribuée à tous les utilisateurs de ce système vers les années 90. A cet effet, le Times New Roman est devenu la police par défaut de Microsoft Office. Par la suite, Apple s'approprie de ces droits, uniquement pour le caractère Times. A l'assaut des différents navigateurs, Times New Roman devient alors la police emblématique des moteurs de recherche et des sites internet. Il est à noter que cette police détient une connotation de fonctionnalité, de lisibilité et de sérieux doublée d'une touche traditionnelle. En revanche, sa popularité et son utilisation excessive lui valent une inspiration fade et monotone. D’un point de vue comparatif, le Times New Roman se rapproche à la fois du Baskerville, de l'Arial et de l'Helvetica. En conclusion, le Times New Roman, malgré sa banalité, est une police lisible et chaleureuse.