article(s) dans votre panier VOIR

La typographie Cooper Black

  • Vidéo 14 sur 27
  • 2h41 de formation
  • 27 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Cooper Black
00:00 / 08:12
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
59,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo relative à la connotation typographique, David Rault vous présente le Cooper Black. Ce tutoriel a pour objectif de connaître le potentiel de ce caractère. Cette police est initiée par Oswald Bruce Cooper. Il fonde avec son collègue Fred Bertsch, l’agence Bertsch & Cooper à Chicago en 1904. Dans leur collaboration, ils partent à la découverte de l’art nouveau en Europe. A cet effet, ils s’adonnent à des pratiques typographiques pour compléter les prestations de leur agence. Par rapport à cela, Oz Cooper possède déjà des talents pour le dessin de caractères. Il met d’ailleurs en œuvre un alphabet romain à main levée. Cette sélection de lettres se caractérise par des empattements larges et gras. Elle dénote un aspect ludique et drôle. Ce style d’écriture est ensuite utilisé sur différents supports dans l’agence. Par la suite, cette calligraphie devient un caractère à part entière sous le nom de Cooper Black. Cette police possède une connotation amusante et pétillante. Son aspect à la fois ludique et convivial lui donne un succès grandissant auprès des utilisateurs. Toutefois, les répliques se multiplient et la concurrence devient rude. Ainsi, Oz Cooper décide de déposer des droits de reproduction. Cependant, cette démarche aboutit à un revirement de la situation qui blâme le graphiste de plagiat. A force d’acharnement, il décède le 17 décembre 1940. A cette issue, le Cooper Black perd de sa valeur et laisse place aux caractères du genre linéale. Néanmoins, cette police est exploitée en 1965 pour agrémenter la pochette de disque des célèbres Beach Boys. Cette année marque alors le retour au succès du Cooper Black. Il se retrouve ensuite sur des bandes dessinées et d’autres supports musicaux et commerciaux. De plus, il est intégré dans le système d’exploitation Windows 3.1. Cette distribution affecte ainsi son image jusqu’à en dénoter la ringardise. En conséquence, il est utilisé pour introduire des produits bas de gamme. Avec l’aide de certains graphistes célèbres, le Cooper Black s’affranchit d’une connotation beaucoup plus plaisante. En effet, il est employé pour écrire une marque de vêtements de luxe. De ce fait, il possède une connotation éditiste et tendance. Il est à noter que le Cooper Black peut être substitué par d’autres police comme le Goudy Heavy Face, l’Oz, le Rosemary, le Soap ou le Souvenir. Pour conclure, la connotation du Cooper Black est surtout régie par la mise en page qui l’intègre.