article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Infographie | La création ex-nihilo

  • Vidéo 3 sur 33
  • 1h55 de formation
  • 33 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
previous
summary
resume
next
play
La création ex-nihilo
00:00 / 03:16
HD
fullscreen
Je m’abonne à partir de
16,6 € / mois
OU 29,90€ Ajouter au panier
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès illimité

Sommaire de la formation

Détails de la formation

La création ex-nihilo, c'est-à-dire la création à partir de rien. Dans cette vidéo nous allons utiliser le terme oeuvre, on entend par ce mot tout type de création que ce soit des textes des dessins, des photos, des séquences vidéos ou musicales. Des oeuvres diverses peuvent être cumulées et regroupées dans un même support, c'est ce qu'on appelle une oeuvre multimédia. Il est important de savoir que créer des oeuvres par ordinateur ne modifie pas les droits d'auteur. C'est important de savoir si l'oeuvre a été crée ex-nihilo ou à partir de rien, car dans ce cas il est auteur à part entière. Alors que s'il crée à partir d'oeuvres existantes, il n'est pas considéré comme auteur à part entière et peuvent alors se poser de nombreux problèmes de droit. L'auteur est la personne qui donne la forme à l'oeuvre. Par forme en entend, la suite de mots qui constitue le texte, la séquence d'images qui constitue le film. En photo, il s'agit de la forme fixée par l'image et dans ce cas là, c'est celui qui appuie sur le déclencher, le photographe, qui est considéré comme l'auteur. Dans le cas de l'audiovisuel, la situation est différente, dans un documentaire l'auteur est le caméraman même si le film peut faire l'objet d'un montage. Pour une fiction, plusieurs co-auteurs peuvent être fixés par la loi, l'auteur de l'histoire, le réalisateur. L'auteur est toujours une personne autonome et indépendante même si on est salarié ou sous-traitant, le fait d'être dans une rélation contactuelle ne change rien dès lors qu'on crée une oeuvre. L'employeur ou le commanditaire peuvent disposer de droits sur l'oeuvre réalisée mais ils ne sont pas auteurs.