article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Infographie | Créer à partir d'oeuvres pré-existantes

  • Vidéo 4 sur 33
  • 1h55 de formation
  • 33 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

La suite de cette vidéo est accessible après achat de la formation.
previous
summary
resume
next
play
Créer à partir d'oeuvres pré-existantes
00:00 / 03:01
HD
fullscreen
Je m’abonne à partir de
16,6 € / mois
OU 29,90€ Ajouter au panier
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès illimité

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Lorsque l'on crée une oeuvre en utilisant des oeuvres pré-existantes, on est dans une situation différente par rapport à la création à partir de rien. Les oeuvres qu'on va utiliser pour créer l'oeuvre "seconde" sont généralement protégées par le droit d'auteur et leur utilisation est strictement limitée ou contrôlée. Violer les droits d'auteur d'un tiers constitue un acte de contrefaçon. Les exceptions sont nombreuses. Par exemple si on utilise les oeuvres à des fins personnelles ou privées, dans ce cas là il n'y a pas contrefaçon. Bien entendu on peut intégrer une oeuvre avec l'accord des auteurs qui normalement doit être écrite. On peut utilise des oeuvres qui ne bénéficient plus de la protection du droit d'auteur, c'est ce que l'on appelle les oeuvres qui relèvent du domaine public enfin on peut utiliser certains éléments d'oeuvres voire des oeuvres entières qui relèvent de ce qu'on appelle une exception légale. Par exception légale, on entend une utilisation qui est accordée par le législateur sous certaines conditions. Pour qu'une oeuvre soit protégée, il faut en principe qu'elle soit originale. Le concept d'originalité signifie qu'on doit son origine à son auteur et qu'elle n'a pas été copiée. Etre original, ce n'est pas forcément être inventif c'est être le fruit de la personnalité de son auteur. La protection est accordée dès la création et cela sans formalité quelconque, sans dépôt. Dès lors qu'on crée une oeuvre, si elle est originale, celle-ci est protégée par le droit d'auteur. Comment vérifier qu'une oeuvre est originale ? En principe, si on a pas copié le texte ou la création, en cas de litiges ce sont les juges qui apprécieront le minimum d'originalité qui est réquis. En France le niveau d'originalité est plutôt bas, on protège la plupart des oeuvres ce qui n'est pas le cas de la plupart des pays.