article(s) dans votre panier VOIR

Utiliser ces notions avec Serum

  • Vidéo 4 sur 54
  • 3h37 de formation
  • 54 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Utiliser ces notions avec Serum
00:00 / 06:00
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tuto pour la synthèse sonore, le formateur expert vous montre comment utiliser des notions avec Serum. L'objectif est de rapprocher le concept de forme d'ondes et la création de son. Pour commencer, vous intégrez Serum dans un séquenceur. A cet effet, vous avez la possibilité de recourir à tout séquenceur compatible avec les standards VST, AX et Audio Unit. Dans ce cas, vous pouvez utiliser Studio One. En complément de cela, vous nécessitez le chargement d'un outil de représentation spectrale. Ainsi, vous avez besoin d'un plugin pour afficher les représentations temporelles. Vous utilisez alors un oscilloscope en choisissant également dans l'oscilloscope principal, une forme d'onde de type sinusoïdale. Ceci fait, vous appuyez sur une touche du piano pour connaître le comportement du son suivant son spectre. Vous constatez les mêmes faits dans l'oscilloscope. A partir de ce test, vous êtes en mesure de faire le rapprochement entre les mouvements d'oscillations et la vibration de diapason. Cette notion relève de la forme sinusoïdale qui est régie par des mouvements symétriques avant de passer en équilibre. Ainsi, vous comprenez les notions d'intensité et de fréquence appliquées au son. En manipulant le potentiomètre WT POS, vous parvenez à changer la forme d'onde. Vous obtenez donc une forme en dents de scie. A l'issue de ce changement, vous observez des représentations différentes des précédentes. En effet, elles admettent plusieurs pics pour appuyer les caractéristiques de la forme d'ondes. Par rapport à cela, vous distinguez, au niveau de l'analyseur de spectre, une fondamentale suivie de plusieurs harmoniques. Cette représentation illustre parfaitement le théorème de Fourier. Il stipule la possibilité de décomposition du son en plusieurs composantes sinusoïdales. A ce sujet, la fondamentale coïncide avec la représentation spectrale issue de la forme d'onde sinusoïdale. De ce fait, vous comprenez que la décomposition de l'onde sinusoïdale unitaire aboutit à une série d'ondes de même type mais de différentes fréquences. A partir de ces notions, vous initiez la synthèse sonore. Pour ce faire, vous déterminez la tessiture des notes jouées dans le son. En conclusion, les notions de formes d'ondes sont utiles pour la synthèse sonore.