article(s) dans votre panier VOIR

Caractéristiques du son sur Serum

  • Vidéo 2 sur 54
  • 3h37 de formation
  • 54 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Caractéristiques du son
00:00 / 03:39
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo sur Serum, Charles Brébant vous explique les caractéristiques du son. Le but consiste à connaître les éléments qui composent le son. Pour ce faire, vous avez les quatre phases d’évolution d’une onde dans le temps. Cette évolution commence à la naissance du son avec l’Attaque nommée A qui est mesurée en millisecondes. Il y a ensuite le Decay, le déclin en anglais, aussi mesuré en millisecondes suivi de Sustain ou maintien, phase représentée par la lettre S qui est évaluée en décibels. Cette phase S est suivie par celle du Relâchement nommée R qui vient au fur et à mesure que le son disparaît. Cette phase R est mesurée en millisecondes. Par la suite, vous pouvez voir les caractéristiques du son sous une forme différente à travers la représentation fréquentielle. En effet, si vous produisez un son avec n’importe quel objet, les fréquences de l’onde peuvent être visualisées. En d’autres termes, si la fréquence est élevée, sur le graphique, elles ont une couleur sombre. Par ailleurs, au fur et à mesure que le son se dissipe, les fréquences s’éclaircissent. A titre d’information, les fréquences sont mesurées en Hertz ou en kiloHertz selon sa puissance. L’intensité quant à elle, est mesurée en décibels et le temps en secondes. Sur l’axe vertical, vous avez les fréquences situées entre 20 Hz et 20 kHz qui sont les fréquences audibles. Vous avez ensuite sur l’axe horizontal, les différentes phases temporelles. Dans ce cadre, le temps est partagé en deux parties. Au début du son, il y a l’attaque qui ne dépasse pas les 50 millisecondes. Cette phase est elle-même composée de deux sous-phases. Ces sous-phases sont la frappe qui ne dure pas plus de 5 millisecondes et le punch qui a une durée allant de 5 à 20 millisecondes. En dernier, il y a le timbre qui comprend la fondamentale ainsi que les harmoniques. En conclusion, vous pouvez maintenant identifier chaque phase qui compose le son.